Paris envisage aussi la disparition des voitures à essence d’ici à 2030

13 octobre 2017

La mairie de Paris a confirmé jeudi 12 octobre son intention de bannir tous les véhicules à moteurs thermiques, c’est-à-dire essence ou diesel, des rues de la capitale en 2030. « Il s’agit d’une stratégie qui vise à définir une ville neutre en carbone à moyen et long terme », a précisé sur France Info Christophe Najdovski, adjoint en charge des transports, confirmant ainsi l’information dévoilée plus tôt par la radio.

D’après la mairie de Paris, contactée par Le Figaro, le choix d’une sortie des voitures essence et gazole en 2030 a été fixé au cours d’une réunion technique de travail dont l’objectif était de définir les contours du nouveau plan climat de la capitale. Pour rappel, le plan actuellement en vigueur, destiné à améliorer la qualité de l’air dans Paris, prend fin en 2020. Pour son renouvellement, les équipes d’Anne Hidalgo ont décidé d’y intégrer les objectifs annoncés à l’échelle nationale par le ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot. En juillet dernier, lors de la présentation de son plan climat, ce dernier a fait part de son souhait de mettre fin à la commercialisation des véhicules les plus polluants d’ici 2040. Autrement dit, les véhicules roulant au diesel ou à l’essence.

« Nous sommes en train d’élaborer notre prochain plan climat avec un groupe d’experts et après consultation pendant un an d’un collège de 800 Parisiens et d’ONG. L’objectif d’une sortie des voitures thermiques dès 2030 en fait partie. Ce plan climat sera soumis au printemps aux élus parisiens. J’ai aussi décidé de l’assortir d’une votation citoyenne. Et je pense que les Parisiens le soutiendront dans leur grande majorité », a expliqué Anne Hidalgo vendredi dans un entretien au journal Le Parisien.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

THEMATIQUE    Pollutions
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
16 février 2018
« La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés
Info
8 février 2018
Par grand froid, les margoulins de la rénovation énergétique se frottent les mains
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Transports



Sur les mêmes thèmes       Pollutions