Paris envisage aussi la disparition des voitures à essence d’ici à 2030

13 octobre 2017

La mairie de Paris a confirmé jeudi 12 octobre son intention de bannir tous les véhicules à moteurs thermiques, c’est-à-dire essence ou diesel, des rues de la capitale en 2030. « Il s’agit d’une stratégie qui vise à définir une ville neutre en carbone à moyen et long terme », a précisé sur France Info Christophe Najdovski, adjoint en charge des transports, confirmant ainsi l’information dévoilée plus tôt par la radio.

D’après la mairie de Paris, contactée par Le Figaro, le choix d’une sortie des voitures essence et gazole en 2030 a été fixé au cours d’une réunion technique de travail dont l’objectif était de définir les contours du nouveau plan climat de la capitale. Pour rappel, le plan actuellement en vigueur, destiné à améliorer la qualité de l’air dans Paris, prend fin en 2020. Pour son renouvellement, les équipes d’Anne Hidalgo ont décidé d’y intégrer les objectifs annoncés à l’échelle nationale par le ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot. En juillet dernier, lors de la présentation de son plan climat, ce dernier a fait part de son souhait de mettre fin à la commercialisation des véhicules les plus polluants d’ici 2040. Autrement dit, les véhicules roulant au diesel ou à l’essence.

« Nous sommes en train d’élaborer notre prochain plan climat avec un groupe d’experts et après consultation pendant un an d’un collège de 800 Parisiens et d’ONG. L’objectif d’une sortie des voitures thermiques dès 2030 en fait partie. Ce plan climat sera soumis au printemps aux élus parisiens. J’ai aussi décidé de l’assortir d’une votation citoyenne. Et je pense que les Parisiens le soutiendront dans leur grande majorité », a expliqué Anne Hidalgo vendredi dans un entretien au journal Le Parisien.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


14 juillet 2018
L’ONU fait le lien entre le changement climatique et la sécurité internationale
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Le projet autoroutier GCO de Strasbourg subit un nouvel avis défavorable
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Sur la Zad, la gendarmerie réprime un rassemblement contre les crimes policiers
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
Plus d’un million de mètres cubes de matières et déchets radioactifs en France
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
L’Assemblée inscrit l’environnement à l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
Dans le Gard, une ferme occupée depuis 11 ans expulsable dans deux mois
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
22 % des éphémères sont menacés en France
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
L’association négaWatt déplore le « décalage entre un discours volontariste du gouvernement et des actes insuffisants »
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le projet de loi Alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le jour où le trafic aérien a battu son record : 202.000 avions en vol
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’aquaculture fournit près de la moitié du poisson consommé dans le monde
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’usine Sanofi de Lacq émet… 7.000 fois plus de polluants qu’autorisé
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
Marche des migrants : des sans-papiers participant ont été interpellés à Calais
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
Pluies torrentielles au Japon, plus de cent morts
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

THEMATIQUE    Pollutions
14 juillet 2018
BD - Gentilles les fourmis ? Pas, mais vraiment pas les fourmis envahissantes
Info
12 juillet 2018
Énergies renouvelables : les prix baissent, l’avenir s’ouvre
Chronique
13 juillet 2018
Les bergers qui ne criaient pas « Au loup ! »
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Transports



Sur les mêmes thèmes       Pollutions