Paris envisage aussi la disparition des voitures à essence d’ici à 2030

Durée de lecture : 2 minutes

13 octobre 2017

La mairie de Paris a confirmé jeudi 12 octobre son intention de bannir tous les véhicules à moteurs thermiques, c’est-à-dire essence ou diesel, des rues de la capitale en 2030. « Il s’agit d’une stratégie qui vise à définir une ville neutre en carbone à moyen et long terme », a précisé sur France Info Christophe Najdovski, adjoint en charge des transports, confirmant ainsi l’information dévoilée plus tôt par la radio.

D’après la mairie de Paris, contactée par Le Figaro, le choix d’une sortie des voitures essence et gazole en 2030 a été fixé au cours d’une réunion technique de travail dont l’objectif était de définir les contours du nouveau plan climat de la capitale. Pour rappel, le plan actuellement en vigueur, destiné à améliorer la qualité de l’air dans Paris, prend fin en 2020. Pour son renouvellement, les équipes d’Anne Hidalgo ont décidé d’y intégrer les objectifs annoncés à l’échelle nationale par le ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot. En juillet dernier, lors de la présentation de son plan climat, ce dernier a fait part de son souhait de mettre fin à la commercialisation des véhicules les plus polluants d’ici 2040. Autrement dit, les véhicules roulant au diesel ou à l’essence.

« Nous sommes en train d’élaborer notre prochain plan climat avec un groupe d’experts et après consultation pendant un an d’un collège de 800 Parisiens et d’ONG. L’objectif d’une sortie des voitures thermiques dès 2030 en fait partie. Ce plan climat sera soumis au printemps aux élus parisiens. J’ai aussi décidé de l’assortir d’une votation citoyenne. Et je pense que les Parisiens le soutiendront dans leur grande majorité », a expliqué Anne Hidalgo vendredi dans un entretien au journal Le Parisien.




20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Le photojournaliste Jean Segura relâché sans charges après une journée de garde à vue
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Foot : à chaque arrêt, le gardien australien Mathew Ryan fera un don pour la lutte contre les incendies
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

THEMATIQUE    Pollutions
18 janvier 2020
La révolte à l’ère du numérique : nouvelle efficacité, nouvelles faiblesses
À découvrir
18 décembre 2019
PODCAST - Migrations et climat : sortir du scénario catastrophe
Hors les murs
20 janvier 2020
Les activités industrielles causent de plus en plus de séismes
Info


Dans les mêmes dossiers       Transports



Sur les mêmes thèmes       Pollutions