Je fais un don
OBJECTIF : 55 000 €
20289 €   COLLECTÉS
37 %

Pas d’accord entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon

20 février 2017



Au cours du week-end, la perspective d’une alliance entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon est passée du rang de l’hypothèse à celui de la chimère.

Le vent a tourné vendredi 17 février, lorsque sur BFMTV Jean-Luc Mélenchon a affirmé ne pas vouloir s’accrocher au « vieux corbillard » du PS. Les deux hommes devaient convenir d’une rencontre au cours du week-end et se sont parlés, alors que Benoît Hamon était en déplacement au Portugal. Mais d’après le candidat de la France insoumise, les choses avaient déjà trop tardé.

« J’ai attendu. Je ne voulais pas faire le mec qui se précipite, trois semaines, ça va ! », a-t-il estimé, devant la caméra de BFMTV. « Voilà, j’ai proposé une date de rendez-vous (...) Et puis, après j’apprends que, non, non, j’aurais fermé la porte… Alors que c’est quand même moi qui ait fait le pas ! », se défend Jean-Luc Mélenchon.

En marge de sa visite au Portugal, Benoît Hamon a remis de l’huile sur le feu en affirmant qu’il ne « courrai(t) pas après Jean-Luc Mélenchon », ni après personne. Dimanche 19 février, dans Le Grand jury, il a aussi dénoncé les « conditions fortes » posées par Jean-Luc Mélenchon comme préalable d’un rassemblement, puisque le candidat de la France insoumise souhaite ne voir investir aux législatives aucun ministre du quinquennat.

« Ma priorité ne consiste pas à parler aux appareils (...) mais aux électeurs de gauche et à tous les Français. Nous ne pouvons pas nous permettre d’assister passifs à un second tour entre la droite, qui est une droite dure, et l’extrême droite », a-t-il insisté, brandissant la menace du vote frontiste.

« C’est la raison pour laquelle je serai tenace, têtu. Je respecte les égos, j’en ai moi-même un. Mais si la dynamique se confirme, vous verrez, elle parviendra à vaincre bien des réticences », a-t-il estimé, se voulant optimiste.

A quoi le porte-parole de La France insoumise, Alexis Corbière, a répondu : « Quand un socialiste vous parle d’unité, ça veut dire derrière moi », a-t-il dénoncé, déclarant que Jean-Luc Mélenchon n’était pas « un satellite du PS ». « Nous sommes une force majeure. Benoît Hamon est un candidat sous influence solférinienne », a-t-il ajouté.

Benoît Hamon, engagé également dans des discussions avec un autre candidat de la gauche, Yannick Jadot, devrait avoir moins de difficultés à mener cette histoire à bien. Les deux hommes doivent se rencontrer ce lundi et sont parvenus à trouver un accord. Un vote devrait intervenir en fin de semaine, après lequel le candidat écologiste pourra retirer officiellement sa candidature.

- Source : BFMTV




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Jadot, Hamon, Mélenchon : l’enjeu, c’est la reconstruction de la gauche et de l’écologie


8 décembre 2017
Budget : la biodiversité ponctionnée au profit des équipements sportifs
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2017
Une étude scientifique montre que l’agriculture bio pourrait nourrir le monde à 100 %
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
La Californie ravagée par un gigantesque incendie
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
L’ASN autorise le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
Des poissonniers français boycottent la pêche électrique
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
Faire du vélo n’est pas facile
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
L’AFD pourrait soutenir une centrale à charbon au Sénégal
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
Aux Etats-Unis, M. Trump veut déclasser des terres protégées
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2017
D’après Greenpeace, les lobbies ont trop d’influence sur la restauration scolaire
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2017
Près de Rennes, un silo pour protester contre le gaspillage des terres
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2017
Plan Loup : à Toulouse des éleveurs occupent la direction régionale
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2017
L’ASN attaquée devant le Conseil d’Etat pour avoir validé la cuve de l’EPR de Flamanville
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2017
60 % des établissements scolaires diagnostiqués sont pollués
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2017
Une marche est organisée à Rennes pour ne pas oublier une victime de la police, Babacar Gueye
Lire sur reporterre.net
29 novembre 2017
Les députés donnent le feu vert à l’exploitation du gaz de couche
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
9 décembre 2017
Linky perturbe la vie des électrosensibles : le témoignage de Joséphine (VIDÉO)
Info
9 décembre 2017
Avec les lâchers de ballons, la fête des humains tue les animaux
Tribune
9 décembre 2017
Radio Bambou : La potion magique de Tarantula
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique