Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Économie

Les ventes d’Amazon ont bondi de 67 %, un député veut réguler son implantation

Les chiffres sont tombés et justifient les inquiétudes des écologistes. Malgré les appels au boycott, les tribunes et les mobilisations à son encontre, Amazon a vu ses ventes bondir de 67 % pendant le mois de novembre 2020. À l’approche du Black Friday, Amazon conforte sa première place dans le secteur du commerce en ligne. La multinationale est, sans surprise, la grande gagnante du reconfinement. Aujourd’hui, elle représenterait à elle seule 30 % des achats en ligne.

Tous les vendeurs en ligne ont enregistré une hausse de l’activité sur cette période. Mais Amazon a pris une longueur d’avance. Sa progression est plus forte. Ainsi sur la même période CDiscount a progressé de 54 % (13 points de moins qu’Amazon), La Redoute de 49 % et Vente-privée de 58 %.

Alors qu’on apprenait ces données grâce au JDD, au même moment, le député La France Insoumise Loïc Prud’homme déposait une proposition de loi pour « mettre un coup d’arrêt au e-commerce ». Plusieurs mesures sont mises sur la table :

-  création d’une taxe annuelle de 20 % sur le chiffre d’affaires des géants du e-commerce,
-  interdiction de construire, d’aménager ou d’étendre des entrepôts logistiques de plus de 1000 m2 à destination du e-commerce,
-  extension de la Tascom ( taxe sur les surfaces commerciales) aux entrepôts de vente en ligne

  • Source : Reporterre
  • Photo : Carton Amazon. Stock Catalog/Flickr

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende