Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Pollutions

Pesticides : des fraudes dénoncées dans un laboratoire qui évalue leur toxicité

Un rapport des ONG Pesticide action network Germany, Global 2000 et Corporate Europe Observatory a dévoilé hier mardi 12 février qu’un laboratoire allemand a fraudé sur des études essentielles dans le processus officiel d’homologation des pesticides.

Il s’agit de l’un des plus grands laboratoires allemands d’expérimentation animale, le LPT Hambourg. Cette société est un laboratoire sous contrat qui réalise des études réglementaires au nom de l’industrie pharmaceutique et chimique. Il est notamment homologué pour les « Bonnes pratiques de laboratoire » (BPL), une norme à respecter pour que les études soient considérées comme fiables par les autorités réglementaires du monde entier. Selon le rapport des ONG, ce laboratoire falsifiait des études réalisées selon ces bonnes pratiques depuis 2005.

Pour l’ONG française Générations Futures, membre du Pesticide action network, « ces résultats sont préoccupants de deux manières :

  • D’une part, se pose la question fondamentale de savoir si les évaluations des risques pour les médicaments, les pesticides et les produits chimiques basés sur des études [du laboratoire] LPT peuvent être fiables.
  • Plus inquiétant encore est la prise de conscience générale que les laboratoires, malgré la soi-disant « norme inviolable » BPL [bonne pratique de laboratoire], sont apparemment en mesure de falsifier des études sur des années et des décennies sans être remarqué par les autorités de contrôle. »

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende