Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer

Durée de lecture : 3 minutes

27 mars 2020



En réponse aux crises sanitaire et économique, le gouvernement français a annoncé des mesures de soutien et prépare un plan de relance, à destination notamment des entreprises les plus touchées. Nombre d’associations et de syndicats se sont mobilisées ces derniers jours afin de réclamer une prise en compte des enjeux sociaux et écologiques.

Ainsi, dans une tribune publiée sur France TV Info, 18 responsables d’organisations syndicales, associatives et environnementales ont réclamé des mesures sociales d’urgence — interdiction des licenciements, réquisition des logements vacants, moratoire sur les factures impayées — et ont demandé « de profonds changements de politiques », pour « se donner l’opportunité historique d’une remise à plat du système, en France et dans le monde » :

Par ces interventions massives dans l’économie, l’occasion nous est donnée de réorienter très profondément les systèmes productifs, agricoles, industriels et de services, pour les rendre plus justes socialement, en mesure de satisfaire les besoins essentiels des populations et axés sur le rétablissement des grands équilibres écologiques. »

Car pour le moment, les annonces faites par le gouvernement n’ont pas convaincu grand monde. Pire, pour le Réseau action climat (RAC), « mal calibrées, ces réponses d’urgence pourraient alimenter la crise environnementale et mettre en péril notre capacité à tracer un chemin de transition juste pour les salariés de tous les secteurs ».

« Le gouvernement ne doit pas soutenir de manière inconditionnelle les entreprises dont l’activité participe à l’aggravation de la crise climatique »

Le Réseau a ainsi publié, vendredi 27 mars, ses pistes « afin que la réponse à l’urgence sociale, économique et sanitaire n’exacerbe pas la crise environnementale et sociale ». Si le RAC reconnaît l’intérêt d’outils de soutien financier d’urgence qui doivent être « strictement orientés vers la prévention de faillites de grande ampleur, qui auraient des effets désastreux en matière d’emploi », et concerner également les petites et moyennes entreprises, « le gouvernement ne doit pas soutenir de manière inconditionnelle les entreprises dont l’activité participe à l’aggravation de la crise climatique et au gaspillage des ressources naturelles », insiste-t-il dans un communiqué.

Ainsi, « l’État devra garantir un respect strict des budgets carbone », ainsi que « le renforcement de la réglementation environnementale » pour les secteurs soutenus, notamment pour l’aviation, l’automobile, et les entreprises du secteur parapétrolier. « Une trajectoire de suppression des avantages fiscaux dont bénéficient certaines entreprises, telles que les compagnies aériennes, doit également être instaurée. »

En matière de politique sociale, ajoute le RAC, « un moratoire sur le versement des dividendes et les plans de rachat d’actions doit être imposé aux entreprises soutenues, permettant de renforcer leur capacité à absorber le choc économique actuel ».






28 octobre 2020
Le plus grand dépôt de méthane gelé de l’Arctique commencerait à se libérer
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

28 octobre 2020
Peste porcine, grippe aviaire… L’élevage industriel, source d’explosions épidémiques
Tribune
28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Covid-19