Plus de 200 disparus après la rupture d’un glacier himalayen

Durée de lecture : 2 minutes

9 février 2021



Dans le nord de l’Inde, dans l’Himalaya, la rupture d’un glacier a provoqué une avalanche dévastatrice dans le lit de la rivière Dhauliganga, dimanche 7 février, dans la région d’Uttarakhand. Ce matin-là, des torrents d’eau, de pierres et de boue provoqués par une énorme masse de glace tombée dans le fleuve ont provoqué des dégâts considérables. Un barrage hydroélectrique, des ponts et des rues ont été emportés, deux centrales hydroélectriques ont été gravement endommagées et l’accès à plusieurs villages a été coupé.

Parmi les 200 disparus, nombreux sont les employés des centrales hydroélectriques emportées par la crue. Dimanche soir, une dizaine d’entre eux, bloqués dans un tunnel, ont pu être sauvés, mais de nombreuses personnes restent portées disparues. L’opération de sauvetage est toujours en cours. Mardi 9 février, 31 corps avaient été retrouvés, 206 personnes restaient disparues.

L’écologiste indien Vimlendhu Jha a souligné le rôle du changement climatique dans cette catastrophe

Les raisons de cette catastrophe naturelle ne sont pas encore connues, sachant qu’une rupture de glacier en hiver reste très rare. Des scientifiques soupçonnent une accumulation d’eau à l’intérieur du glacier, qui pourrait avoir déclenché sa rupture, mais des évaluations sont toujours nécessaires.

L’écologiste indien Vimlendhu Jha a souligné sur Twitter le rôle du changement climatique dans cette catastrophe et condamné « les constructions arbitraires de routes et centrales hydroélectriques dans des zones écologiquement sensibles ». Ces constructions posent problème à cause des inondations fréquentes dans la région d’Uttarakhand et elles augmentent le niveau des dégâts.

L’Himalaya est une région vulnérable à l’évolution climatique : à partir de données d’observation des glaciers depuis 1975, une étude de 2016 a enregistré un recul de 30 % de la masse glaciaire, ainsi qu’une accélération de la fonte des glaces depuis les années 2000.

La région d’Uttarakhand a déjà été touchée par une catastrophe écologique en 2013 : après la mousson, des inondations extrêmes ont fait plusieurs milliers de morts.

  • Photo : © Times of India




Lire aussi : En Inde, des juges déclarent que des glaciers sont des « personnes légales »


26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Coup dur pour Total : le Conseil d’État interdit l’usage d’huile de palme dans les biocarburants
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Pesticides : la justice est saisie pour empêcher le retour des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net
20 février 2021
Les militants anti-Cigéo enfin libres de vivre normalement
Lire sur reporterre.net


17 février 2021
Nouvelle-Calédonie : en mer de Corail, une biodiversité mal protégée
Info
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune
15 janvier 2021
Sortir de l’élevage intensif pour échapper aux pandémies
Tribune