Journal indépendant, en accès libre, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat

Pour le climatologue Michel Oppenheimer, la décision de M. Trump rend impossible d’éviter un réchauffement de 2 °C

Michel Oppenheimer, chercheur à Princeton, est éditeur de la revue scientifique Climate change et un des auteurs des rapports du GIEC. Dans un entretien avec The Atlantic, il exprime son pessimisme après la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris :

« Je suis bouleversé comme je l’ai rarement été, parce que je suis impliqué dans le problème du changement climatique depuis trente-cinq ans. J’ai vu des hauts et des bas, mais la décision de Donald Trump est l’événement le plus décourageant que j’ai vu. C’est encore plus décourageant que quand George W. Bush s’est retiré du Protocole de Kyoto » (en 2001).

« La réaité est que l’horloge n’a cessé de tourner, durant toutes ces trente-cinq années, et que la Terre s’est déjà réchauffée d’un degré. Nous n’avons pas beaucoup de temps pour éviter un réchauffement de deux degrés, qui déstabiliserait les plaques de glace, provoquerait d’extrêmes vagues de chaleur, et minerait la sécurité alimentaire. Cette décision [de M. Trump] est juste suffisante pour nous faire passer la limite. Je pense qu’il est devenu totalement irréaliste maintenant de croire que nous allons atteindre l’objectif » de ne pas dépasser un réchauffement de 2°C.

Source : The Atlantic (traduction Reporterre).

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende