Pourquoi sortir les investissements verts du calcul du déficit ?

Durée de lecture : 1 minute

16 mars 2019



Jean-David Abel est vice-président de France Nature Environnement.

Parmi les 66 propositions du pacte écologique et social, co-signé par France nature environnement, figure l’idée de sortir les investissements en faveur de la transition écologique du calcul du déficit public de 3 %.





Lire aussi : « Le pouvoir de vivre », 19 organisations présentent un pacte écologique et social


Documents disponibles

  Sans titre
THEMATIQUE    Économie
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune
27 février 2021
Dans l’Essonne, la ferme où les moutons restent toute l’année dehors
Alternative
27 février 2021
Je ne veux pas d’une vie entièrement numérique
Chronique


Sur les mêmes thèmes       Économie