Regards sur nos assiettes

Durée de lecture : 2 minutes

19 octobre 2015 / Marie Astier (Reporterre)

Un atelier avec six étudiants s’interrogeant sur le contenu de leur panier de courses s’est transformé en un documentaire détricotant les logiques de la grande distribution puis vantant les mérites d’une consommation tournée vers le territoire.

Au départ, ce ne devait être qu’un atelier film avec six étudiants en géographie d’Annecy, qui voulaient s’interroger sur le contenu de leur assiette. Mais « leur curiosité et la pertinence de leur regard m’ont paru de nature à dialoguer avec les interrogations de nos concitoyens », explique l’initiateur de cet atelier, et réalisateur du film, Pierre Beccu. Il leur propose alors d’en faire un film grand public.

Les questions de départ sont simples et générales : D’où vient ce que l’on met dans notre assiette ? Est-ce bon pour notre santé ? Quel impact cela a-t-il sur l’environnement ? Armés de leur motivation, les étudiants commencent à étudier leur panier de courses, souvent effectuées au supermarché.

De là, ils détricotent et expliquent le mode de fonctionnement de la grande distribution. Ils expliquent les mécanismes de ces grands groupes pour cacher leurs bénéfices, montrent que ceux-là ne laissent qu’une portion congrue des bénéfices aux producteurs. Les chiffres et la pédagogie sont là, posant dès le départ un contexte clair.

Fraîcheur des questions, franchise des réponses

La fraîcheur de leurs questions permet d’obtenir des réponses franches. Ils nous emmènent, par exemple, dans une école d’horticulture enseignant l’hydroponie. « Pourquoi enseigner d’autres méthodes, puisqu’elles sont vouées à disparaître ? » estime le responsable. Ou encore dans l’arrière-boutique d’un boulanger qui avoue se poser peu de questions sur l’origine de sa farine.

Puis, au fil de leurs découvertes, ces étudiants décident de changer leur mode de consommation. Ils se tournent alors vers leur territoire, Annecy, et y cherchent des alternatives aux circuits longs de l’agroalimentaire.

Leurs nombreuses visites chez les producteurs locaux permettent de comprendre les enjeux de l’agriculture respectueuse des hommes et de l’environnement : son impact sur les paysages, la lutte entre préservation des terres agricoles et urbanisation, l’enjeu économique de la conservation de la richesse sur le territoire. Les sujets sont nombreux.

Dans leur enthousiasme de la rencontre de ces acteurs du territoire, ils nous perdent parfois un peu. Mais ce foisonnement permet aussi de constater la diversité des solutions pour se nourrir localement, à prix abordable. Au final, le message de ces étudiants à nous, consommateurs, est là : renouons le lien entre la terre et notre assiette.


Regards sur nos assiettes, documentaire de Pierre Beccu, BasCanal productions, 1 h 15, 2015.

La liste des projections en France est disponible ici.



Lire aussi : De la ferme à la fourchette, trop bon, la cantine bio !

Source : Marie Astier pour Reporterre

Photos : BasCanal Production

DOSSIER    Alimentation

THEMATIQUE    Pédagogie Education
8 août 2019
Comment se passer de l’avion ?
Tribune
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
26 juillet 2019
L’association La Bascule, instrument macronien ou outil du changement ?
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Alimentation



Sur les mêmes thèmes       Pédagogie Education





Du même auteur       Marie Astier (Reporterre)