Reporterre sur France Inter : Alerte aux algues bleues !

27 octobre 2016 / par Hervé Kempf (Reporterre)



On les appelle algues bleues, ou cyanobactéries : les pullulation de ces micro-organismes toxiques se multiplient en France et dans le monde.

- Lundi 24 octobre 2016 - L’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), vient de publier le premier recueil mondial de données sur les efflorescences algales nuisibles : il s’agit de multiplication à grande échelle de micro-organismes - dits cyanobactéries, ou algues bleues - qui appauvrissent les stocks de poissons, détruisent les fermes piscicoles et peuvent être porteuses de maladies voire causer la mort de l’homme et des gros animaux marins.

Ce phénomène tend à se développer. En cause : les rejets excessifs d’azote et de phosphore, qui nourrissent ces micro-algues. Qui ont cependant aussi un rôle positif, en produisant de l’oxygène par photosynthèse.

Écouter ici :

- La Science de l’environnement, dans « La Tête au carré », avec Reporterre, animé par Matthieu Vidard, avec Hervé Kempf, et Philipp Hess, chercheur à l’Ifremer.

- Image : Une des plus grandes efflorescence algale enregistré, sur le lac Erié, aux Etats-Unis, en 2011 (Wikipedia).

- Source de l’info : Résumé scientifique (en anglais) de l’étude de l’Unesco sur les algues bleues.


Reporterre, tous les lundi à 14 h 05 sur France Inter, dans l’émission « La Tête au carré », animée par Mathieu Vidard.

« L’actualité de toutes les sciences dans tous les domaines de la recherche.
Éclectisme, vulgarisation et pédagogie, sciences dures du vivant ou humaines : Mathieu Vidard s’intéresse à toutes les observations et les expérimentations du monde par le biais des sciences. »

À écouter sur France Inter, dont voici la carte des fréquences FM, selon le lieu où vous habitez.R




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Mers et océans

23 janvier 2017
La double surprise Hamon
Edito
23 janvier 2017
Ces légumes qui protègent du cancer
Enquête
24 janvier 2017
La réforme du code minier prévoit l’interdiction définitive du gaz de schiste. Verdict à venir à l’Assemblée
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Mers et océans



Du même auteur       Hervé Kempf (Reporterre)