Reporterre sur France Inter : Le coffre-fort des semences victime du changement climatique

Durée de lecture : 2 minutes

23 mai 2017 / par kempf



Lundi 22 mai 2017 - En raison de températures anormalement élevées en Arctique, de l’eau s’est infiltrée dans le tunnel d’entrée de la Réserve mondiale de semences du Svalbard, en Norvège. Celle-ci doit protéger des échantillons de tout désastre pour les générations futures.

Ce « coffre-fort des semences » est-il vraiment sûr ? Ne vaut-il pas mieux conserver les semences in situ, en les cultivant ?

Écouter ici :

- La Science de l’environnement, dans « La Tête au carré », avec Reporterre, animé par Mathieu Vidard, avec Axel Villard, Hervé Kempf, et Jean-Louis Pham, chef du projet Arcad de conservation des semences.

- Compléments d’info :
. Article du Guardian : « Arctic stronghold of world’s seeds flooded after permafrost melts »
. Hervé Kempf, « Conserver les semences : dans un coffre-fort ou dans la nature ? »
. Actualisation du 13 juin 2017 : des fonds vont être investis pour mieux protéger les semences du Svalbard (The Guardian).

- Photo : Les journalistes autour du Centre de conservation des semences du Svalbard (The Independent).


Reporterre, tous les lundi à 14 h 05 sur France Inter, dans l’émission « La Tête au carré », animée par Mathieu Vidard.

« L’actualité de toutes les sciences dans tous les domaines de la recherche.
Éclectisme, vulgarisation et pédagogie, sciences dures du vivant ou humaines : Mathieu Vidard s’intéresse à toutes les observations et les expérimentations du monde par le biais des sciences. »

À écouter sur France Inter, dont voici la carte des fréquences FM, selon le lieu où vous habitez.





Lire aussi : Le combat tranquille d’un paysan pour la liberté des semences


Documents disponibles

  Sans titre
THEMATIQUE    Climat Agriculture
13 juillet 2020
Comme en Mai 68, tout est prêt pour un élan collectif, vital et nécessaire
Tribune
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
13 juillet 2020
En quête d’espace, la filière photovoltaïque lorgne les terres agricoles
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Climat Agriculture



Du même auteur       kempf