Retards de paiement aux agriculteurs : une agence de l’Etat occupée

29 août 2017

70 militants de la Confédération paysanne occupent depuis lundi 28 août 2017 après-midi les locaux de l’Agence des services de paiement de l’État (APS), à Limoges (Haute-Vienne). Les syndicat proteste contre les retards accumulés depuis 2 ans dans le paiement des aides de la PAC (Politique agricole commune), et entend prolonger l’occupation mardi.

Les paysans demandent le paiement immédiat de ces aides, qui, précisent-ils, « ne sont pas une aumône », mais « rétribuent un travail qui, lui, a bien été fait sur nos fermes. Nous faisons notre travail, l’État doit faire le sien ! » Ils revendiquent également un « dédommagement financier pour le retard de paiement » ainsi qu’une « suspension des contrôles », de nombreuses fermes ayant été mises en difficulté par ces retards de paiement, expliquent-ils.

« A l’heure où s’ouvrent les États généraux de l’alimentation dont l’un des enjeux est d’assurer un revenu aux paysannes et aux paysans, nous estimons que la première des priorités est que l’État leur paye ce qu’il leur doit », ajoute le syndicat agricole dans son communiqué.

Ailleurs en France, d’autres actions ont également été menées. La Confédération paysanne de la Manche a manifesté lundi après-midi devant la permanence de Stéphane Travert. Des opérations « péage gratuit » ont été organisées à Toulouse, Pau et Biarritz.

« Cette occupation durera jusqu’à ce que nos revendications soient entendues », affirme le syndicat, qui ajoute que « de nouvelles opérations du même type auront lieu demain et les jours suivants si le ministre Stéphane Travert refuse de nous recevoir et laisse le mouvement se durcir. »

- Source : Confédération Paysanne




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
23 février 2018
L’action du gouvernement à Bure est-elle légale ? Rien n’est moins sûr
Enquête
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
24 février 2018
Les normes tuent les paysans
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture