« Super écolo » nous fait rire sur Arte Radio

Durée de lecture : 2 minutes

5 novembre 2015 / Charles Trahan

Marre des discours catastrophistes sur le climat, ou des leçons de bonne conscience qui incitent chacun à faire un geste pour la planète ? Faites une pause dans la folie médiatique qui se prépare autour de la COP 21, la Conférence climat de Paris début décembre… Et écoutez la série « Super écolo » d’Arte Radio. Avouons-le, certains à Reporterre pourraient presque se reconnaître dans « le relou de l’immeuble », ou auraient pu proposer un article sur l’incroyable productivité de la ferme d’appartement.

Le journaliste québécois Charles Trahan tourne en dérision « les héros du climat » qui « feraient n’importe quoi pour sauver le monde ». Mais on ne lui en veut pas, car on a bien ri.

Un épisode chaque jeudi jusqu’au 19 novembre.

Diffusé le jeudi 15 octobre – Hippolib’
Après Vélib’ et Autolib’, la mairie de Paris propose Hippolib’. Un nouveau mode de déplacement vert qui remet l’animal au cœur de la ville.
Avec Bertrand Bossard et Pierre Hiesler.

Jeudi 22 octobre – La cyclo-dynamie
Contre l’électricité nucléaire, il produit sa propre énergie. Et il a même inventé un système pour recharger son portable SANS ELECTRICITE ET EN DORMANT : ça mérite des majuscules.
Avec Paolo Palermo.

Jeudi 22 octobre – Le relou de l’immeuble

Une ampoule allumée dans une pièce vide ? Une bouteille dans la poubelle jaune ? Le relou de l’immeuble intervient.
Super écolo (3/5) : il ferait n’importe quoi pour sauver le monde 

Jeudi 29 octobre – Une goutte de sel dans l’océan

Le saviez-vous ? Le réchauffement climatique désalinise l’eau du Gulf Stream, indispensable à notre écosystème. Jean prend la mer pour lutter contre cette menace. 

Jeudi 5 novembre – épisode 5 : La ferme chez soi
Dans cet appartement HLM, une famille cultive ses propres fruits, légumes, moutons et miel.
Avec Mathieu et Cécile Hagnery.


Source : Arte Radio



Lire aussi : L’écologie au quotidien
THEMATIQUE    Quotidien
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
28 février 2020
Les candidats à la mairie de Paris confrontent leurs projets écologiques
Info
28 février 2020
La forêt est un bien commun, pas une entreprise
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Quotidien