Un appel au boycott de la COP25 au Chili a été lancé

Durée de lecture : 2 minutes

25 octobre 2019

Des personnalités — politiques, universitaires, scientifiques — ont lancé une pétition appelant au boycott du Chili comme pays hôte de la COP25.

Du 2 au 13 décembre, le sommet international sur le climat doit en effet se tenir dans le pays latino-américain, qui connaît actuellement un mouvement social de très grande ampleur. Le gouvernement a décrété l’état d’urgence dans plusieurs régions du pays, et a instauré un couvre-feu. À ce jour, on déplore 18 morts et plus de 2.000 arrestations.

« La COP25 ne saurait se tenir dans un pays en état de siège, dans une ville soumise au couvre-feu militaire, dans un Chili où manifester pour des conditions de vie dignes peut valoir la mort », peut-on lire sur le site change.org, qui héberge la pétition.

Justice sociale et justice climatique sont liées indissolublement. Ce serait cynique et caricatural d’organiser la COP25 sous la menace des balles d’une armée qui s’est funestement illustrée sous la dictature d’Augusto Pinochet. Ce serait une faute de faire ainsi un chèque en blanc à un gouvernement qui a décidé de réprimer avec la pire des brutalités celles et ceux qui veulent que le système change pour le bien commun. Ce serait un soutien à un gouvernement qui a violé dans un même mouvement les droits à une vie digne, les libertés fondamentales et les droits humains.

Les initiateurs et signataires de la pétition en appellent donc, dans leur pétition, à António Guterres, secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, et à Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, en charge de la COP25.

  • Source : Change.org
  • Photo : À Valparaiso lors d’une manifestation spontanée, le 19 octobre. © Marion Esnault/Reporterre


Lire aussi : Frappé par une sécheresse historique, le Chili se révolte contre l’injustice sociale


29 janvier 2020
Les clients des taxis et VTC veulent des « courses zéro émission »
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
La neutralité carbone de l’Europe menacée par ses importations d’électricité
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
Total assigné en justice pour manquement à son devoir de vigilance climatique
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
Victoire juridique historique des Samis en Suède
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
Un plan pour « sauver l’océan » en dix ans
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
Le ministre de l’Agriculture annonce la fin du broyage des poussins et de la castration des porcelets
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
5G : L’Anses alerte sur le manque de données pour évaluer les effets sanitaires des ondes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors du un an des Gilets jaunes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Plus de 300 employés d’Amazon critiquent publiquement le bilan environnemental de leur entreprise
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Le gouvernement abandonne la grenade Gli F4 au profit d’une autre grenade elle aussi dangereuse
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales et l’Aude en vigilance rouge inondations
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
Un Code de la liberté de la presse pour la police
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
28 janvier 2020
À Polytechnique, la greffe avec Total ne prend pas
Enquête
29 janvier 2020
S’habiller écolo ? Pas sur Vinted
Enquête
28 janvier 2020
La vie des itinérants menacée par une nouvelle loi
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat