Un café-citoyen en roulotte, de Lyon à l’Andalousie

27 novembre 2012 / Cynthia Guerrero et Rémi Jacquier (La Galoupiote)


Nous sommes heureux de vous présenter notre projet de
CAFÉ-CITOYEN ITINÉRANT, LA GALOUPIOTE !

Aménagée autour d’une roulotte hippomobile, éco-construite et autonome en énergie, La Galoupiote organise à chaque étape de son parcours des débats environnementaux et des animations culturelles.

Partis de Pérouges, dans l’Ain, début avril, nous avons parcouru
aujourd’hui 1.500km au rythme de nos deux chevaux de trait...

Nous avons organisé des événements dans 9 départements français...

Ce lieu de rencontres et d’échanges a suscité un réel engouement lors des
animations sur la scène de sa roulotte : concerts, débats sur les
énergies renouvelables ou l’alimentation locale, projections de films,
ateliers pédagogiques avec les écoles primaires...

En Espagne depuis début septembre, nous avons écrit, mis en scène et
joué un conte animé sur la scène de la roulotte. L’histoire : Miguel,
un petit olivier vivant dans le Doubs, en quête de ses racines
andalouses et d’aventure, fait la rencontre de deux belles juments.

Ils décident de partir avec une roulotte sur les routes en direction de
l’Andalousie. Ce long et beau voyage sera un enchainement de rencontres
et d’aventures qui transformera leur mode de vie et de pensée.

Illustré par un dessin animé réalisé par Laurine et Fabrice
Dussolliet, ce conte propose une double lecture pour enfants et
adultes.

.........................................

Pour en savoir plus

Une petite vidéo de présentation.




Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés.

Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et laissons tous nos articles en libre accès, afin qu’ils restent consultables par tous. Reporterre dépend en grande majorité des dons de ses lecteurs. Le journal, indépendant et à but non lucratif, compte une équipe de journalistes professionnels rémunérés, nécessaire à la production quotidienne d’un contenu de qualité. Nous le faisons car nous croyons que notre point de vue, celui de l’environnement et de l’écologie, compte — car il est aussi peut-être le vôtre.

Notre société a besoin d’un média qui traite des problématiques environnementales de façon objective, libre et indépendante, en restant accessible au plus grand nombre ; soutenir Reporterre est ma manière de contribuer à cette démarche. » Renan G.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source et photo : La Galoupiote

Lire aussi : Service d’alimentation générale culturelle

THEMATIQUE    Culture et idées
13 novembre 2018
Cette guerre de basse intensité contre toute forme de révolte
Tribune
13 novembre 2018
Oubliez la taxe carbone : à Lorient, on roule en vélo cargo
Alternative
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Culture et idées