Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

Un cyclone extrêmement violent a frappé le centre des États-Unis

Un cyclone extrêmement violent a frappé le centre des États-Unis le 14 mars, avec une neige abondante, des vents hurlants et plusieurs tornades. Des inondations ont également forcé des évacuations dans le Wisconsin, le Dakota du Sud et le Minnesota. Le Nebraska est en état d’urgence depuis la semaine dernière en raison de très fortes pluies, un homme est mort, deux autres sont portés disparus et près de 900 personnes sont dans des abris temporaires au milieu des pires inondations survenues dans cet État en 50 ans.

L’inondation massive a été déclenchée par une rare combinaison de fonte rapide des neiges due à la chaleur inhabituelle, et des fortes pluies provoquées par le « cyclone bombe » qui s’est abattu sur les rivières et les sols encore gelés. L’agriculture dans la région a été dévastée, le bétail réfugié sur des îles au milieu des champs envahis par l’eau et des morceaux de glace géants.

Les inondations devraient durer encore plusieurs jours, et s’étendre vers certaines parties des bassins fluviaux du Missouri, du Kansas et du Mississippi. Les avertissements et les avis d’inondation demeurent en vigueur, principalement dans l’est du Nebraska et dans certaines parties de l’Iowa.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende