Un jardin pour les sans-abri parisiens, découverte en diaporama

Durée de lecture : 1 minute

7 juin 2016 / Isaline Bernard (Reporterre)

Un lieu pour s’occuper en jardinant, voici ce que propose Emmaüs Solidaires aux personnes sans-abri ou en situation de très grande précarité dans leur jardin du square parisien Saint-Laurent.

À quelques pas de la gare de l’Est, à Paris, des installations attirent l’attention. Dragon en bois, pyramide et drapeaux népalais décorent le square Saint-Laurent (10e arrondissement) rouvert en 2011 par l’association Emmaüs Solidarité. C’est ici que des sans-abri ou des personnes précaires se rendent afin d’occuper quelques heures de leurs journées, mais aussi de trouver du monde pour discuter. Un moyen pour eux, de garder un pied dans la société.

Un reportage sonore mis en images.

Diaporama sonore : le jardin Saint-Laurent from Reporterre on Vimeo.


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Lire aussi : Les Jardins de Cocagne cultivent les hommes libres

Source : Isaline Bernard pour Reporterre

Photos : © Isaline Bernard/Reporterre

THEMATIQUE    Quotidien
27 juillet 2019
Compromis ou radicalité, le mouvement écolo cherche sa stratégie
Enquête
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Quotidien





Du même auteur       Isaline Bernard (Reporterre)