Un mouvement est lancé en faveur de la pollutaxe, la taxe sur la pollution

Durée de lecture : 2 minutes

28 avril 2014 / Collectif pour la Pollutaxe

Semaine pour la Pollutaxe. Afin que s’applique le principe du pollueur payeur, des écologistes appellent à se faire entendre.


Le gouvernement continuera-t-il à plier au diktat des différents lobbies, entreprises de transport routier, FNSEA, grandes distributions ?

Ou appliquera-t-il enfin le principe du pollueur payeur en faisant payer aux poids lourds une partie de leurs nuisances : usure des routes, pollution de l’air, de l’eau, des sols, bruit, congestion… ?

Et permettra-t-il ainsi de financer une partie des infrastructures de transports collectifs, permettant aux moins riches de se déplacer plus facilement, plus écologiquement et moins cher ?

Ne laissons pas les lobbies être les seuls à faire pression pour faire pencher le balancier dans le sens de leurs profits. Pesons de toutes nos forces dans le sens du combat contre le dérèglement climatique en cours et pour la transition énergétique, créatrice d’emplois nombreux et non délocalisables. Mobilisons-nous pour exiger l’application immédiate d’une pollutaxe ambitieuse et solidaire !

Semaine d’action pour la pollutaxe :

Du samedi 26 avril au samedi 3 mai, organisons des actions “Masques blancs pour la pollutaxe” dans le maximum de villes de France.

Il s’agit de poser un masque blanc anti-pollution à une statue de votre ville et d’y accrocher un panneau, une affiche ou une banderole disant “Pollueur = payeur ! Pollutaxe maintenant !“.

L’action peut se faire à une ou deux personnes, ou en groupe. Il faut se prendre en photo devant la statue ainsi équipée, et poster les photos sur ce site.

Une fois choisie la statue, le jour et l’heure de votre action, inscrivez-là ici.

D’autres personnes voulant l’application de la pollutaxe pourront ainsi se joindre à vous.

De votre côté, vous pouvez annoncer le rendez-vous par les réseaux sociaux, par phoning ou mailing, par sms ou en posant des affichettes dans les locaux et commerces de votre ville.

Partout, bougeons-nous et disons : ”Ca suffit ! La pollutaxe, maintenant !”

Nous en avons assez de payer à la place des grandes entreprises de transport routier, de la grande distribution et de l’agro-alimentaire !

Ensemble, exigeons l’application immédiate du principe Pollueur = Payeur !

Nos poumons et nos enfants valent mieux que leurs profits et leur traffic insensé !

Moins de camions, plus de trains, de bateaux, de trams et de bus en site propre !

La pollutaxe maintenant !


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Pollutaxe.org

Première mise en ligne le 17 avril 2014.

Photos :
. chapô : Carfree
. carton pollueur : Sud-Ouest

Lire aussi : Pour soutenir la pollutaxe, les Basques lancent le masque blanc.

THEMATIQUE    Économie Luttes Pollutions
17 février 2020
Barbara Stiegler : « Le néolibéralisme est confronté à un mur. Même les élites commencent à douter »
Entretien
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
18 février 2020
Après le blocage de BlackRock : nous sommes fiers de cette jeunesse !
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Économie Luttes Pollutions