Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
6096
COLLECTÉS
11 %

Un pneumologue rémunéré par Total accusé d’avoir menti au Sénat

14 juin 2017

Le procès du pneumologue Michel Aubier a lieu ce mercredi 14 juin devant le tribunal correctionnel de Paris. Cet ancien chef du service pneumologie de l’hôpital Bichat, à Paris, est soupçonné d’avoir menti devant les sénateurs, alors qu’il était auditionné par la commission d’enquête sur le coût de la pollution de l’air.

Le 16 avril 2015, quand le président de la commission, Jean-François Husson (sénateur LR de Meurthe-et-Moselle), lui demande s’il a des liens d’intérêts avec des acteurs économiques, Michel Aubier répond qu’il n’en a aucun, alors qu’il est médecin-conseil du groupe Total depuis 1997, en plus de son activité de pneumologue à l’AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris). Lors de cette audition, le pneumologue a minimisé les impacts de la pollution de l’air, estimant que son impact sur le cancer du poumon était extrêmement faible et discuté.

Pour son avocat, François Saint-Pierre, il n’y a pas de problème : « Il aurait exercé chez Carrefour, c’était toujours la même médecine du travail. Il exerçait la médecine en toute indépendance et il n’a jamais été le propagandiste du diesel. C’est pourquoi je demanderai de relaxer le professeur Aubier », a-t-il expliqué à France Info.

Pour l’avocat des associations parties civiles (Écologie sans frontière et Générations futures), François Lafforgue, le conflit d’intérêt est manifeste : « La question ne souffrait pas de doutes possibles. Total est un fabriquant de carburants. Lorsqu’il existe un lien d’intérêt, la personne qui intervient comme expert doit absolument le signaler. » Le Sénat s’est aussi constitué partie civile dans cette affaire, qui devra juger de la bonne ou mauvaise foi du docteur Aubier. Il risque cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


26 mai 2018
Le gouvernement achète 17 millions d’euros de grenades
Lire sur reporterre.net
26 mai 2018
Une pétition est lancée contre le sabotage du train Cévenol par la SNCF
Lire sur reporterre.net
25 mai 2018
Cigéo : la Cour de cassation absout l’Andra sur le potentiel géothermique
Lire sur reporterre.net
25 mai 2018
Dix familles attaquent l’Union européenne en justice
Lire sur reporterre.net
24 mai 2018
Les circonstances dans lesquelles Maxime a perdu sa main se précisent
Lire sur reporterre.net
24 mai 2018
Le politique qui a lancé l’abattage massif d’arbres en Corrèze va être décoré par l’État
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
Le secret des affaires revient à l’Assemblée
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
Deux mois de prison avec sursis pour deux militants opposés au projet GCO de Strasbourg
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
L’enquête publique sur l’incinérateur d’Ivry-Paris XIII est ouverte
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
EDF prépare un nouvel EPR
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
Une commission d’enquête européenne en Bretagne sur l’importation de maïs toxique
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
30 ONG lancent une pétition pour la sortie du glyphosate en trois ans
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
Un cheminot se suicide sur son lieu de travail
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
À Notre-Dame-des-Landes, un homme grièvement blessé à la main par une grenade
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
La France s’oppose à un moratoire européen sur la chasse à la tourterelle des bois
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
25 mai 2018
Dans la Vienne, la ferme-usine sera… bio
Reportage
24 mai 2018
Reporterre va bien et a besoin de vous
Edito
25 mai 2018
Robin, mutilé par une grenade, écrit à Maxime, qui a perdu sa main sur la Zad : « La solidarité est notre arme »
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Pollutions