Un recours va être déposé contre le gel des contrats aidés

31 août 2017



Un recours va être déposé le 1 septembre contre le gel des emplois aidés. Voici le communiqué des organisateurs :

« Les associations Pouvoir citoyen, représentée par Julien Bayou, porte-parole national d’EELV, l’association des Elus écologistes en Île-de-France, représentée par Mounir Satouri, président du groupe écologiste au conseil régional d’Île-de-France, ainsi que la commune de Grande Synthe, représentée par son maire Damien Carême déposeront le 1er septembre 10h un référé-suspension contre le gel des contrats aidés décidé par le gouvernement.

Décidé en plein mois d’août, le gel des contrats aidés est un coup dur porté à l’équilibre des territoires, au travail des associations et bien sur à l’emploi, en particulier des personnes les plus fragiles. Pour les requérants il s’agit d’une violation du principe de sécurité juridique mais également de celui de continuité du service public et du droit à l’emploi.

Partout en France, la fin brutale des contrats aidés menace ici la bonne tenue de la rentrée scolaire, là, l’accompagnement des personnes en situation de handicap, ou encore fragilisent le fonctionnement des associations notamment environnementales et d’insertion sociale.

Rien que pour la commune de Grande Synthe, ce sont ainsi 10 refus de renouvellement pour des emplois aidés dont deux à l’égard d’une personne porteuse d’un handicap.

Le gouvernement est en droit de revoir le dispositif, mais il ne peut pas agir à la serpe, de façon aussi radicale. Combien de personnes vont être brutalement renvoyées au chômage du fait de cette décision dogmatique ?

Ces contrats aidés agissent comme un tremplin vers l’emploi, par les effets conjugués de l’activité professionnelle, de l’accompagnement et de la formation. De fait, ces contrats aidés sont destinés aux plus fragilisé-e-s par le chômage de masse : personnes privées d’emploi sans qualification, jeunes des quartiers, personnes âgées et handicapées.

Alors que la ministre du travail affirme que le dispositif est "coûteux" et "inefficace", les écologistes affirment que les emplois aidés sont utiles aux territoires et coûtent bien moins cher que d’autres dispositifs : Ils représentent un budget de 7.000 à 11.000 euros par an et par emploi, alors que les emplois créés ou sauvegardés par le biais du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) représentent des frais variant de 286 000 à 570 000 euros par emploi créé (on estime qu’entre 50 000 à 100 000 emplois auraient été créés ou sauvegardés sur la période 2013-2014 grâce au CICE, qui a coûté 11,3 milliards d’euros en 2013 et 17,2 milliards en 2014).

Ce débat qui touche à la bonne gestion des deniers publics mérite mieux qu’une mesure prise en douce à la faveur de l’été. Il doit avoir lieu devant l’opinion publique. Mais les bénéficiaires et leurs employeurs ne devraient pas faire les frais de décisions brutales, qui modifient à ce point les équilibres financiers, territoriaux, précipitant des publics déjà en difficultés dans le chômage, sans dispositions transitoires. Dans l’immédiat, ce référé-supension doit permettre de débloquer les renouvellements et embauches prévus pour la rentrée et l’automne. »

Le dépôt sera fait au Conseil d’Etat vendredi 1 septembre à 10 h. Rendez-vous est donné à tou(te) au café Palais Royal, 202 rue Saint Honoré (angle rue de Valois).

  • Source : Courriel à Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Verveine Angéli : « La loi Travail s’inscrit dans un cadre de remise en cause de la protection sociale »


24 novembre 2017
L’éclairage nocturne affecte gravement les écosystèmes
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2017
Cigéo : une commission recommande une expertise internationale sur certains déchets
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2017
Forêt de Bialowieza : la Pologne doit arrêter la coupe, dit la justice européenne
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
La région Ile-de-France réduit les aides aux associations des quartiers populaires
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
Hinkley Point : les députés britanniques s’alarment du coût pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
La pollution de l’air détériore la qualité du sperme
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
Les poursuites contre le réalisateur Lech Kowalski sont abandonnées
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Nuage radioactif détecté en France : la Russie reconnaît être à l’origine de la pollution
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Le Nebraska donne son feu vert au projet d’oléoduc Keystone XL
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Une carte de Greenpeace permet d’évaluer le risque nucléaire à côté de chez vous
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
L’oléoduc Keystone laisse échapper près de 800.000 litres de pétrole
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
Près d’un tiers des chauves-souris d’Île-de-France menacées d’extinction
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
Le comité d’entreprise d’EDF alerte sur les risques de coupures d’électricité cet hiver
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2017
« Vigilance renforcée » pour certaines écoles d’Ile-de-France
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2017
Le sulfoxaflor classé néonicotinoïde par une étude scientifique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Emploi et travail

25 novembre 2017
Ennuyeux. La climatologue Valérie Masson-Delmotte soutient l’Expo universelle et l’étalement urbain à Saclay
Info
22 septembre 2017
Fermes d’avenir, des petites fermes aux grandes ambitions
Alternative
25 novembre 2017
BD - Les nanoparticules ont envahi notre quotidien
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Emploi et travail