Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Nucléaire

Un train d’uranium a été bloqué par des antinucléaires près de Narbonne

Depuis 9h30 samedi 15 avril, une vingtaine de militants anti-nucléaire se sont mis en travers des voies, près du site industriel Areva Malvési, près de Narbonne, dans l’Aude, indique France Bleu Drôme Ardèche. L’opération s’est terminée à la mi-journée.

« Cela fait soixante ans qu’on nous impose cette industrie, on nous prive de tout débat », déclare à franceinfo Didier Latorre, membre du collectif Stop-Uranium.

Le site Aréva Malvési n’a pas été choisi au hasard par les militants anti-nucléaire. « 100% de l’uranium brûlé dans nos centrales et 25% de l’uranium mondial passe par cet usine », affirme Didier Latorre qui poursuit : « 100% de l’uranium est importé et l’indépendance du nucléaire est un mensonge de l’industrie. »

Avec cette action, les militants entendent demander « un grand débat public, dans lequel les associations, les anti-nucléaire, auront une voix à égalité avec les pouvoirs publics et l’industrie », selon Didier Latorre.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende