Faire un don
69649 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
58 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Une carte révèle les départements les plus exposés aux pesticides

Durée de lecture : 2 minutes

21 novembre 2018

Une série de cartes de France, permettant de se faire une idée de l’exposition aux pesticides dans chaque département, a été dévoilée ce mardi 20 novembre par l’ONG Générations Futures.

L’association s’est servie des données officielles de 2017, fournies par la BNVD, base regroupant les données de vente des distributeurs de pesticides. Ce document, comprenant plus de 700.000 lignes, a été compilé afin d’obtenir des cartes lisibles par tout un chacun. A leur lecture, on constate ainsi que, en chiffres absolus, l’Aube est le département où il s’est vendu le plus de pesticides en 2017, suivi par la Gironde et la Marne. Si ces quantités sont rapportées à la surface agricole de chaque département, ce sont le Vaucluse, le Gard et la Gironde qui se distinguent.

L’association a également établi des cartes en fonction de la dangerosité des pesticides. Ainsi, les départements où il se vend le plus de pesticides classés par l’Union Européenne comme sûrement ou possiblement CMR, c’est à dire Cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques (toxiques pour la reproduction) sont l’Aube, le Tarn-et-Garonne et le Pas-de-Calais. Pour les pesticides suspectés d’être perturbateurs endocriniens, Générations Futures s’est basé sur le classement de l’ONG-institut de recherche indépendant TEDX. Ce sont alors l’Aube, la Gironde et le Vaucluse qui figurent en tête de liste.

Enfin, pour le glyphosate, les trois départements utilisant le plus de glyphosate sont le Vaucluse, La Réunion, la Martinique, la Gironde et l’Aube. Ces départements se sont vus ironiquement remettre des Glyph’Awards par Générations Futures.

De façon générale, ce sont principalement les départements viticoles et de grandes cultures qui ressortent.

Par ailleurs, la base de données a permis de faire des moyennes : environ 1.000 grammes de pesticides perturbateurs endocriniens par hectare ont été achetés en France en 2017. Le chiffre est de 417 g par ha pour les pesticides CMR et de 2.632 g par ha pour l’ensemble des pesticides.

A noter que les données sur lesquelles s’appuie Générations Futures n’ont été que récemment mises à disposition des citoyens. Jusqu’en 2017, ces informations n’étaient pas accessibles au grand public. Il s’agit des données les plus précises aujourd’hui pour apprécier l’exposition de la population aux pesticides, bien que ceux-ci puissent être achetés dans un département et épandus dans un autre. Des données plus précises, avec les codes postaux des communes, devraient être bientôt rendues disponibles par le gouvernement.



Lire aussi : La France, toujours accro aux pesticides


19 juin 2019
14 collectivités locales mettent Total en demeure d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Contre l’accaparement des terres, des paysans ont occupé l’entreprise Arkolia
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Les émissions de gaz à effet de serre ont diminué en France en 2018
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Plus de 340 ONG appellent l’UE à interrompre les négociations commerciales avec le Brésil
Lire sur reporterre.net
18 juin 2019
Le gouvernement projette de « simplifier » l’urbanisation
Lire sur reporterre.net
14 juin 2019
Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
En Bretagne, la préfète demande à un maire de réautoriser les pesticides dans sa commune
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Privatisation d’Aéroports de Paris : la collecte des signatures pour le référendum a commencé
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Les inondations records aux Etats-Unis provoquent une augmentation du prix mondial du maïs
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Concilier croissance économique et écologie : le « en même temps » du Premier ministre
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le changement climatique va faire disparaître jusqu’à 17 % de la biomasse des animaux marins
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

THEMATIQUE    Agriculture
19 juin 2019
Le pic pétrolier approche, la transition énergétique patine
Tribune
18 juin 2019
Ariane Chemin, journaliste, Taha Bouhafs, journaliste
Édito
19 juin 2019
Montagne d’or : les paroles du gouvernement n’enterrent pas le projet
Info


Dans les mêmes dossiers       Pesticides



Sur les mêmes thèmes       Agriculture