Une enquête pour « tromperie aggravée » ouverte à propos de la grippe aviaire

11 février 2017

Le Parquet de Paris a ouvert récemment une enquête préliminaire pour « tromperie aggravée » pour tenter de déterminer les responsabilités dans la propagation fin 2016 de l’épidémie de grippe aviaire qui sévit depuis dans plusieurs départements du sud-ouest de la France, a-t-on appris jeudi 9 février de source judiciaire. L’enquête ouverte notamment pour « tromperie aggravée par le danger sur la santé animale » doit permettre de démontrer si fin 2016 des lots de volatiles ont pu être envoyés à des éleveurs du Gers, du Lot-et-Garonne et des Hautes-Pyrénées tout en sachant qu’ils pouvaient être contaminés par le virus H5N8, a expliqué cette source.

Le ministère de l’Agriculture avait lancé une enquête administrative après que les élevages du Gaec de la Guigneret, dans le Tarn, rattaché à la coopérative du Vivadour (Gers), avaient envoyé les 30 novembre et 1er décembre deux lots de canards destinés à être gavés à des éleveurs situés dans le Gers, le Lot-et-Garonne et les Hautes-Pyrénées. Les enquêteurs devront notamment établir si « les éleveurs destinataires de lots de canards ont pu être victimes de tromperie », a résumé une source judiciaire.

Repéré fin novembre sur des oiseaux sauvages, le virus H5N8 continue de s’étendre dans les élevages du Sud-Ouest. La France a lancé le 4 janvier une politique d’abattage massif et préventif de palmipèdes, pour tenter d’enrayer l’épidémie de grippe aviaire, qui a été étendue à ce jour à 415 communes du Sud-Ouest.Au 9 février, 227 foyers de grippe aviaire liés au virus H5N8 avaient été confirmés dans les élevages, principalement dans le Gers (90) et les Landes (81), et 21 cas dans la faune sauvage.

A lire aussi
- Derrière la grippe aviaire, une multiplication mondiale des pandémies animales
- Pourquoi la grippe aviaire menace-t-elle surtout les petits paysans ?
- La grippe aviaire ne tarira pas le foie gras, mais menace l’élevage fermier




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.



26 avril 2019
Au prétexte de réparer Notre-Dame, le gouvernement s’affranchit de la loi
Lire sur reporterre.net
25 avril 2019
La banquise Arctique bat ses records de fonte
Lire sur reporterre.net
25 avril 2019
Le tribunal jugera lundi 29 avril la levée du contrôle judiciaire de Gaspard Glanz
Lire sur reporterre.net
24 avril 2019
Une vingtaine de sociétés de rédacteurs et journalistes apportent leur soutien à Gaspard Glanz
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
26 avril 2019
Sur l’écologie, Macron préfère les réunions à l’action
Info
24 avril 2019
La liberté de la presse est-elle en danger sous Emmanuel Macron ?
Une minute - Une question
25 avril 2019
Le goût de la lecture, des mots et des idées, la plus belle arme qui sera jamais
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture