Une forêt de nuages pour réclamer un monde sans nucléaire

Durée de lecture : 1 minute

26 avril 2016



- Paris, Pont des Arts, reportage

Une forêt de ballons argentés a envahi peu à peu la place de l’Institut de France, lundi 25 avril à Paris. Toute la journée, l’artiste Elena Costelian a proposé aux passants, notamment aux touristes venant visiter le Pont des Arts, d’y inscrire leur souhait pour la planète de demain avant de les gonfler. Des messages dans toutes les langues ont ainsi demandé « un monde sans nucléaire » et « plus d’amour ».

La performance était intitulée « Happy Birthday Tchernobyl », en commémoration des 30 ans de la catastrophe nucléaire. « Les nuages symbolisent à la fois le nuage de Tchernobyl, mais aussi l’espoir d’un monde meilleur pour demain », a expliqué Elena Costelian.

Elle était invitée à intervenir par la députée européenne Europe Ecologie- Les Verts Michèle Rivasi : « Tchernobyl a été terrible, cela m’a fait comprendre ce qu’était une catastrophe nucléaire, mais ’Happy Birthday’, cela veut dire qu’il y a de l’espoir, que l’humanité doit trouver autre chose. »

A partir de 19h, une cérémonie à laquelle ont participé une centaine de personnes s’est déroulée. Fleurs et bougies avaient été apportées en souvenir des morts. Une fanfare a également animé l’événement, ainsi que des chants et des discours.

Puis à la nuit tombée, chacun s’est saisi d’un ballon pour former un cortège traversant le Pont des Arts, qui symbolisait la transition vers un monde sans nucléaire.

- Source : Marie Astier pour Reporterre

- Photos : © Eric Coquelin/Reporterre





Lire aussi : Pourquoi des nuages pour l’anniversaire de Tchernobyl ?


18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire