Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Nucléaire

Une reprise de la filière nucléaire sous haute surveillance

La reprise d’activités à venir au sein des centrales d’EDF devra faire l’objet d’une vigilance toute particulière pour éviter les risques liés à des facteurs humains et organisationnels, a déclaré mardi 28 avril le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk.

Affecté par les mesures de confinement décidées pour freiner la propagation du coronavirus, qui perturbent notamment la maintenance de centrales, EDF a prévenu mi-avril que la production nucléaire française devrait s’établir cette année à son plus bas niveau depuis trente ans. Alors qu’une levée progressive du confinement se profile en France à partir du 11 mai, le groupe va pouvoir relancer au cours des prochains mois une partie des travaux suspendus au sein de son parc nucléaire depuis la mi-mars.

« La reprise d’activités sera une période qui méritera une extrêmement grande vigilance de la part de l’exploitant, de l’ensemble des prestataires et de la part des autorités de contrôle », a déclaré mardi Bernard Doroszczuk lors d’une audition en visioconférence organisée par la commission du développement durable du Sénat.

Évoquant certaines équipes « fatiguées et stressées », le président de l’ASN a souligné qu’une part de « facteurs humains » devrait être intégrée dans le rythme de reprise envisagé par EDF. « Il y a un certain nombre de règles du jeu qui vont être différentes, les conditions d’interventions et de travail ne seront pas les mêmes, les chantiers seront plus longs et plus séquencés (...), donc la totalité des opérations devra faire l’objet d’une grande vigilance, ce que nous ferons, notamment à travers des inspections sur sites. »

Bernard Doroszczuk a également estimé que les reports d’activités au sein des centrales nucléaires françaises auraient des impacts « jusqu’au printemps 2021, et vraisemblablement (...) sur la campagne 2021-2022 ».

  • Source : Boursorama
  • Photo : la centrale nucléaire de Civeaux (Vienne). Flickr (Daniel Jolivet/CC BY 2.0)

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende