Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge

Durée de lecture : 2 minutes

1er avril 2020



La start-up Farm’acopée a mis au point un process permettant de créer des masques respiratoires à partir de fibres d’asperge. Le directeur de l’entreprise, qui compte douze salariés, l’a annoncé mercredi 1er avril, lors d’une conférence de presse en ligne : « Le prototype que nous avons conçu répond aux normes sanitaires, et apporte une protection équivalente à celle des FFP2 », a indiqué Jean-Marc Santroux.

Créée en 2015, pendant la crise laitière, Farm’acopée vise à « mettre l’agriculture au service de la pharmacie, et vice versa », comme l’explique le dossier de presse présentant l’entreprise. « L’agriculture française est régulièrement en situation de surproduction, a précisé M. Santroux, chimiste de formation. Plutôt que de jeter, nous récupérons cette matière première afin de créer des produits utiles à l’industrie pharmaceutique : c’est écologique ! » Après avoir développé divers produits orthopédiques à partir de la caséine solidifiée — la principale protéine du lait —, l’entreprise s’est donc lancée dans la fabrication de masques « anti-gaspi », comme l’a raconté Sophie Selles, designer : « Nous avons d’abord tenté d’en fabriquer avec de la laine de mouton, mais les pièces obtenues grattaient trop, a-t-elle détaillé. Puis nous avons été contacté par des producteurs d’asperges désespérés par l’effondrement de leur prix de vente, et nous nous sommes orientés vers cette option. »

Les ventes de ce légume printanier se sont en effet durement affaissées depuis le début du confinement. La start-up a ainsi pu se procurer à moindre coût et en grande quantité cette matière première riche en fibres — qui ne s’est jamais pris les dents dans la chair filandreuse d’une asperge ? Le process technique est pour le moment couvert par le secret industriel, mais Mme Selles a admis s’être inspirée de la fabrication de vêtements en fibre de feuille d’ananas. L’entreprise, labellisée French Tech depuis six mois, aurait par ailleurs reçu les encouragements du gouvernement.

Un panel de soignants volontaires a testé ces premiers masques légumiers. « L’odeur est un peu forte, mais au moins on est protégés », a réagi un infirmier témoin. L’entreprise, qui vient de déposer un brevet sur son invention, serait en contact avec des industriels textiles afin de développer ses masques. « Répondre à la crise agricole et à la crise sanitaire d’un même coup, voilà qui nous met la patate », a plaisanté, en conclusion, le directeur de Farm’acopée.

  • Source :Le facétieux poisson printanier de Reporterre
  • Photo : collection particulière





18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

18 janvier 2021
À Gonesse, on se bat contre une gare au milieu des champs
Reportages
18 janvier 2021
Les armes non létales, un mythe qui légitime les violences policières
À découvrir
16 janvier 2021
Le Covid nous fait perdre le sens du toucher
Enquêtes


Dans les mêmes dossiers       Covid-19