Vaccins et aluminium, notre enquête en trois volets

Durée de lecture : 1 minute

31 janvier 2018 / Fabrice Nicolino (Reporterre)



L’extension de l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins depuis le 1er janvier 2018 a provoqué une levée de boucliers qui tient, en partie, à la question des adjuvants aluminiques. Dans une enquête en trois volets, Reporterre raconte comment l’alarme sonnée par professeur Romain Gherardi et son équipe a été minimisée par les autorités de santé, qui ont même réduit les moyens de la recherche.

VACCINS ET ALUMINIUM : CE DANGER QUE L’ÉTAT REFUSE DE VOIR


VACCINS ET ALUMINIUM : LA RECHERCHE INTERDITE


VACCINS ET ALUMINIUM : LA LOI DES LOBBIES





Lire aussi :

Source : Fabrice Nicolino pour Reporterre

Photos :
. chapô : Max Pixel (CC0)
. seringue :Pixabay
. main : Pixabay

THEMATIQUE    Santé
27 novembre 2020
Jérôme Laronze, le paysan tué par un gendarme, avait subi des contrôles « irréguliers »
Info
30 novembre 2020
Pour résister à la « tempête néolibérale », des écologistes ouvrent des squats
Reportage
18 novembre 2020
Locataires et précaires, grands oubliés de la rénovation
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Santé





Du même auteur       Fabrice Nicolino (Reporterre)