Vaccins et aluminium, notre enquête en trois volets

Durée de lecture : 1 minute

31 janvier 2018 / Fabrice Nicolino (Reporterre)



L’extension de l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins depuis le 1er janvier 2018 a provoqué une levée de boucliers qui tient, en partie, à la question des adjuvants aluminiques. Dans une enquête en trois volets, Reporterre raconte comment l’alarme sonnée par professeur Romain Gherardi et son équipe a été minimisée par les autorités de santé, qui ont même réduit les moyens de la recherche.

VACCINS ET ALUMINIUM : CE DANGER QUE L’ÉTAT REFUSE DE VOIR


VACCINS ET ALUMINIUM : LA RECHERCHE INTERDITE


VACCINS ET ALUMINIUM : LA LOI DES LOBBIES





Lire aussi :

Source : Fabrice Nicolino pour Reporterre

Photos :
. chapô : Max Pixel (CC0)
. seringue :Pixabay
. main : Pixabay

THEMATIQUE    Santé
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune
27 février 2021
Dans l’Essonne, la ferme où les moutons restent toute l’année dehors
Alternative
27 février 2021
En Aveyron, des amendes « sans contact » pleuvent sur les militants
Info


Sur les mêmes thèmes       Santé





Du même auteur       Fabrice Nicolino (Reporterre)