Val Tolosa : le Conseil d’Etat confirme l’annulation du permis d’un méga-centre commercial

3 janvier 2018

Les opposants au projet de méga-centre commercial Val Tolosa, quelques 60.000 m² de surface commerciale et 120 boutiques sur la commune de Plaisance-du-Touch, viennent de remporter une nouvelle victoire. La plus haute juridiction administrative, le Conseil d’Etat, a, dans un arrêt rendu le 28 décembre, confirmé l’annulation par la cour administrative d’appel de Bordeaux du deuxième permis de construire de Val Tolosa, obtenu en 2009 après l’annulation d’un premier permis de construire.

Le combat juridique ne semble toutefois pas prêt de s’arrêter. Unibail, le promoteur de Val Tolosa, a obtenu de la mairie de Plaisance-du-Touch au mois de juin 2016 un troisième permis de construire. « Nous, les particuliers avons déjà engagé des dizaines de milliers d’euros en procédure. Unibail, entreprise du Cac 40 pour qui toute cette procédure ne représente pas grand chose, compte sur notre épuisement », calcule Pascal Barbier, coprésident du collectif « Non à Val Tolosa ». « Mais cette nouvelle victoire ne fait que renforcer notre détermination, ajoute-t-il, car le nouveau permis de construire, encore plus entaché d’irrégularité, sera lui aussi annulé si les promoteurs maintiennent leur projet. » Les opposants au projet ont déjà déposé un recours en annulation de ce troisième permis de construire pour non-conformité au schéma de cohérence territoriale (Scot) de l’agglomération toulousaine voté en 2012.

Sur le terrain, le projet est toujours figé par une récente décision en référé du tribunal administratif de Toulouse. Cette juridiction a en effet estimé que l’autorisation de destruction d’espèces protégées ne peut se faire que pour un projet d’intérêt général public majeur et en l’absence de solution alternative. Ces deux conditions n’étant pas réunies, le tribunal administratif a donc suspendu les autorisations d’effectuer des travaux jusqu’à ce qu’elles soient purgées de tout recours.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse


20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

19 octobre 2018
La construction en paille est-elle pérenne ?
Une minute - Une question
20 octobre 2018
La punaise, le vélo, et le changement climatique
Chronique
18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles