Variscan abandonne ses projets miniers en Bretagne

Durée de lecture : 2 minutes

13 juin 2018

La société australienne Appolo Minerals, en passe de racheter Variscan Mines, a définitivement abandonné l’idée d’exploiter trois sites miniers en Bretagne, des projets très contestés localement, a-t-on appris mercredi 13 juin auprès d’élus locaux.

« Appolo Minerals n’est pas intéressé par les permis bretons. Variscan n’a pas prouvé ses capacités techniques et financières et l’État n’est pas favorable à un transfert de ces permis à une autre société », ont annoncé dans un communiqué le député LR Marc Le Fur et le premier vice-président du conseil départemental des Côtes-d’Armor, Thibaut Guignard. Les élus bretons ont appris la nouvelle mardi lors d’une réunion avec le cabinet du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. « Nous nous réjouissons de cette nouvelle, qui sera confirmée par un écrit du ministre dans quelques jours », ont ajouté les deux élus. Variscan Mines, dont le siège français est à Orléans, avait décidé il y a un an de suspendre ses projets d’exploration minière après une fronde d’associations de défense de l’environnement et d’agriculteurs.

Trois permis exclusifs de recherche minière (Perm) en Bretagne centrale avaient été octroyés à Variscan, en quête de tungstène, zinc, plomb et cuivre. Ces permis avaient été signés en 2014 et 2015 par le ministre de l’Économie d’alors, l’actuel président de la République, Emmanuel Macron. Les trois permis d’exploration autour de Merléac et de Loc-Envel, dans les Côtes-d’Armor, et celui autour de Silfiac, à cheval sur ce même département et le Morbihan, s’étendent sur plus de 70 communes, un secteur réputé pour être le « château d’eau » de la Bretagne. Ces Perm avaient provoqué un vent de fronde en Bretagne, au sein de la population, inquiète des conséquences sur la qualité de l’eau et de risques sur la santé, et suscité des critiques de la part de maires et de la Région.

  • Photo : © Hélène Ferrarini/Reporterre


Lire aussi : La Bretagne en lutte contre les projets de mines


16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2019
Attac repeint en noir le pollueur Total. Six militants en garde à vue
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
Marcos Tulio Cruz, leader paysan assassiné au Honduras
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
La loi Alimentation est « un échec » pour les paysans comme pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2019
En Équateur, les manifestants protestent massivement contre la hausse du prix de l’essence
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

16 octobre 2019
Une serre tropicale géante en projet dans le nord de la France
Info
16 octobre 2019
La carte des luttes contre les grands projets inutiles
Enquête
15 octobre 2019
Lubrizol : des analyses rassurantes, mais insuffisantes
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste