22 % des éphémères sont menacés en France

Durée de lecture : 1 minute

12 juillet 2018

Les résultats d’une étude du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), rendus publics mercredi 11 juillet, montrent que 22 % des 142 espèces d’éphémères recensées sont menacées et mettent en évidence les pressions qui pèsent sur ces insectes et leurs habitats. Les éphémères vivent principalement dans les eaux courantes. Leurs larves, strictement aquatiques, se développent durant quelques mois et jusqu’à trois ans. A maturité, elles se transforment en adultes ailés dont la vie est extrêmement brève.

Parmi les menaces qui pèsent sur les éphémères, la modification de l’écoulement, du débit et du lit des cours d’eau : construction de digues, barrages ou microcentrales hydro-électriques, aménagement et entretien des berges, pompage pour l’irrigation et mise en culture de zones humides en tête des bassins versants. Les rejets de polluants urbains, les effluents agricoles issus de l’élevage intensif et les effluents industriels, dont ceux des eaux de refroidissement des centrales nucléaires, menacent particulièrement les éphémères. A plus large échelle, ces espèces subissent l’impact du lessivage des sols dû à l’agriculture intensive, le drainage des terres cultivées et l’extension des surfaces urbaines imperméabilisées. Parmi les autres nuisances, la pollution lumineuse affecte directement le cycle biologique des éphémères, attirant les adultes et réduisant leurs chances de reproduction.

Mené dans le cadre de la Liste rouge des espèces menacées en France, cet état des lieux a été réalisé par le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN France) et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), en partenariat avec l’Office pour les insectes et leur environnement (Opie).

  • Source : Muséum national d’histoire naturelle (courriel)


Photo :
. chapô : Ephemera danica / @ Marcel Karssies (Wikipédia)



24 février 2020
En Iran, huit écologistes condamnés à plusieurs années de prison
Lire sur reporterre.net
22 février 2020
Le gouvernement veut libérer dans l’environnement les déchets à très faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

22 février 2020
Déméter, la cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste
Enquête
24 février 2020
Dans certaines cantines scolaires, la malbouffe fait son œuvre
Tribune
24 février 2020
VIDÉO - Se passer des pesticides chimiques, grâce aux « préparations naturelles peu préoccupantes »
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Animaux