Le quotidien du climat
OBJECTIF :
70 000 €
53666 € COLLECTÉS
77 %
Je fais un don

A Montpellier, sept vice-présidents évincés pour ne pas se mettre En Marche

6 juillet 2017

Mercredi 5 juillet, lors d’un conseil extraordinaire houleux de la Métrople montpelliéraine, six vice-présidents ont été destitués, et un autre a présenté sa démission. Motif ? Ils refusent de rejoindre le groupe « En Marche et apparentés », créé par le maire de Montpellier et président de la Métropole Philippe Saurel.

Rappel des faits : Philippe Saurel (divers gauche, ex PS) a annoncé le 19 juin la création d’un groupe politique « En marche et apparentés » au sein du conseil de métropole. Le 26 juin, il exige que ses vice-présidents adhèrent au groupe ou démissionnent. Cette décision vient briser une gouvernance construite depuis 3 ans autour d’un « pacte de confiance des maires » et d’une collaboration entre vice-présidents de sensibilités différentes, qui travaillaient « en dehors de considérations partisanes et pour l’intérêt du territoire ». 7 Vice-Présidents (six maires et une 1re adjointe) ont donc refusé de rejoindre le groupe.

« Je préfère garder mes valeurs que me soumettre », a déclaré René Revol, maire (Parti de gauche) de Grabels, et ex vice-président en charge de la régie publique de l’eau.

Egalement évincée, Isabelle Touzard, qui a mis en place la politique agroécolgoique de la Métropole espère sur Twitter que « cette dynamique perdurera, même si quelque chose s’est cassé. »

Mercredi 5 juillet, une vingtaine de citoyens se sont rassemblés devant le conseil de la Métropole afin de protester contre cette décision de Philippe Saurel. Les gardes de sécurité leur ont interdit l’entrée, la séance étant pourtant publique.

- Source  : Reporterre et Mediapart.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


10 décembre 2018
Une coalition d’organisations propose de taxer les entreprises d’énergies fossiles
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Les grands pays ne sont pas sur une trajectoire permettant d’éviter un réchauffement à moins de 1,5 °C
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
En Italie, 70.000 personnes ont manifesté contre le Lyon-Turin
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Un avocat pro-entreprises à la tête du ministère brésilien de l’Environnement
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
La Corniche des forts de Romainville décrétée « forêt à défendre »
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
WWF ne participera pas à la marche pour le climat
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
Encore une perquisition près de Bure
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
Les éleveurs de Haute-Savoie demandent la reconnaissance en calamité agricole pour le fourrage
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2018
La lutte contre le changement climatique sauve des vies
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
Les émissions mondiales de CO2 ont de nouveau augmenté en 2018
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
Deux jours après la « marche pour le climat », la Belgique se dissocie des ambitions européennes
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
2017, année record pour les dégâts liés aux intempéries climatiques
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
30 scientifiques, dont Jean Jouzel, demandent à Macron un moratoire sur le GCO
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2018
L’Inde en phase avec ses objectifs de la COP21
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2018
Gilets jaunes : Édouard Philippe annonce plusieurs mesures pour « ramener l’apaisement »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune
10 décembre 2018
Marches pour le climat : l’union des « fins du mois » et des « fin du monde »
Reportage
11 décembre 2018
Macron : Pas touche aux riches
Édito


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique