A Montpellier, sept vice-présidents évincés pour ne pas se mettre En Marche

6 juillet 2017

Mercredi 5 juillet, lors d’un conseil extraordinaire houleux de la Métrople montpelliéraine, six vice-présidents ont été destitués, et un autre a présenté sa démission. Motif ? Ils refusent de rejoindre le groupe « En Marche et apparentés », créé par le maire de Montpellier et président de la Métropole Philippe Saurel.

Rappel des faits : Philippe Saurel (divers gauche, ex PS) a annoncé le 19 juin la création d’un groupe politique « En marche et apparentés » au sein du conseil de métropole. Le 26 juin, il exige que ses vice-présidents adhèrent au groupe ou démissionnent. Cette décision vient briser une gouvernance construite depuis 3 ans autour d’un « pacte de confiance des maires » et d’une collaboration entre vice-présidents de sensibilités différentes, qui travaillaient « en dehors de considérations partisanes et pour l’intérêt du territoire ». 7 Vice-Présidents (six maires et une 1re adjointe) ont donc refusé de rejoindre le groupe.

« Je préfère garder mes valeurs que me soumettre », a déclaré René Revol, maire (Parti de gauche) de Grabels, et ex vice-président en charge de la régie publique de l’eau.

Egalement évincée, Isabelle Touzard, qui a mis en place la politique agroécolgoique de la Métropole espère sur Twitter que « cette dynamique perdurera, même si quelque chose s’est cassé. »

Mercredi 5 juillet, une vingtaine de citoyens se sont rassemblés devant le conseil de la Métropole afin de protester contre cette décision de Philippe Saurel. Les gardes de sécurité leur ont interdit l’entrée, la séance étant pourtant publique.

- Source  : Reporterre et Mediapart.





24 mai 2019
Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
Un indigène en lutte contre les pétroliers assassiné au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
La 8e leçon des jeunes au gouvernement : mettre fin à l’effondrement de la biodiversité
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
22 mai 2019
Européennes : les programmes au crible de l’écologie
Info
25 mai 2019
François Gemenne : « Le problème n’est pas tant le capitalisme que le court-termisme »
Entretien
24 mai 2019
Radical et non violent, Extinction Rebellion secoue la politique britannique
Info


Sur les mêmes thèmes       Politique