Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 12 000 donateurs

Soutenir Reporterre

En bref — Luttes

À Tolbiac, l’extrême droite perturbe l’occupation de l’université Paris 1

Jeudi 29 mars à 10 h, une dizaine de militants de la Cocarde étudiante, groupe étudiant d’extrême droite, ont investi l’assemblée générale du site de Tolbiac, antenne de l’université Paris 1 occupée depuis lundi par les étudiants.

D’abord hués par la foule, qui réclamait leur départ, ils en ont venu à échanger des coups avec les autres étudiants, blessant l’un d’entre eux, avant d’être expulsés.

Cet incident suit la destruction du local de l’Union des étudiants juifs de France dans la soirée du 27. Si aucun groupe n’a revendiqué l’attaque, la Commune libre de Tolbiac, dans un communiqué de presse, a « fermement condamné les dégradations antisémites » et a rappelé que le lieu étant ouvert à tous depuis le début de l’occupation, il n’est pas exclu que des militants d’extrême droite aient pu les commettre.

Face à ces menaces, la Brèche, un collectif étudiant militant de l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales), a appelé à un rassemblement ce soir à 18 h 30 devant Tolbiac.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende