Faire un don
38452 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
48 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Abattage massif de canards dans le Sud-Ouest pour endiguer la grippe aviaire

Durée de lecture : 2 minutes

5 janvier 2017

Le gouvernement a décidé, en lien avec les professionnels du secteur, un abattage massif de 800.000 canards dès ce jeudi 5 janvier. L’objectif est de mettre fin à la propagation rapide de l’épidémie de grippe aviaire H5N8 apparue avant Noël dans le Tarn.

Ce virus porté par des oiseaux migrateurs venus du nord de l’Europe s’est propagé très vite lors du transport des animaux vivants à d’autres départements. On compte désormais 89 foyers de contamination. « Contrairement au virus H5N5 de l’an dernier, celui-ci est très virulent, a indiqué au Figaro Marie-Pierre Pé, déléguée général du Cifog (Comité interprofessionel des palmipèdes à foie gras). Il provoque la mort systématique des animaux touchés mais n’est pas transmissible à l’homme. »

La zone où seront tués préventivement les canards compte trois départements : le Gers, les Landes et les Hautes-Pyrénées. Elle concerne au total 1,3 million de canards. « Si le premier abattage massif n’est pas suffisant pour endiguer le virus, nous éliminerons le reste des élevages, soit 500.000 canards supplémentaires », ajoute la déléguée du Cifog. Un point sera fait avec les autorités sanitaires en fin de semaine prochaine.

Pour Michèle Roux, éleveuse en Dordogne et syndicaliste à la Confédération paysanne, « les paysans ne doivent plus être la variable d’ajustement pour faire face aux problèmes sanitaires. C’est eux qui supportent les pertes, voient leur troupeau partir à l’abattage, doivent mettre en place des vides sanitaires drastiques et coûteux. » Le syndicat a calculé un besoin de 27 millions d’euros environ en avance de trésorerie pour la filière.

- Source : Reporterre et Le Figaro

A lire aussi : La grippe aviaire ne tarira pas le foie gras, mais menace l’élevage fermier




11 décembre 2019
L214 dénonce la production de foie gras, une « pure cruauté »
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Paris bonne élève, Marseille dans le rouge : que font les villes françaises contre la pollution de l’air ?
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
La calotte glaciaire du Groenland fond sept fois plus vite que prévu
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Les États-Unis ont fortement réduit les moyens des agences de protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2019
Les députés votent l’interdiction des emballages plastiques... en 2040
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
Des pays de l’Est et les banques s’opposent aux nouveaux objectifs climatiques de l’Europe
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
L’Europe interdit le chlorpyrifos, un pesticide neurotoxique
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Les syndicats appellent à une nouvelle mobilisation mardi 10 décembre
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
10 décembre 2019
Malgré leur bon score aux élections, les Verts pèsent peu sur les institutions européennes
Info
11 décembre 2019
Manifestation des cheminots : « La grève ne prend pas en otage, elle nous libère ! »
Reportage
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Agriculture