Abattage massif de canards dans le Sud-Ouest pour endiguer la grippe aviaire

5 janvier 2017

Le gouvernement a décidé, en lien avec les professionnels du secteur, un abattage massif de 800.000 canards dès ce jeudi 5 janvier. L’objectif est de mettre fin à la propagation rapide de l’épidémie de grippe aviaire H5N8 apparue avant Noël dans le Tarn.

Ce virus porté par des oiseaux migrateurs venus du nord de l’Europe s’est propagé très vite lors du transport des animaux vivants à d’autres départements. On compte désormais 89 foyers de contamination. « Contrairement au virus H5N5 de l’an dernier, celui-ci est très virulent, a indiqué au Figaro Marie-Pierre Pé, déléguée général du Cifog (Comité interprofessionel des palmipèdes à foie gras). Il provoque la mort systématique des animaux touchés mais n’est pas transmissible à l’homme. »

La zone où seront tués préventivement les canards compte trois départements : le Gers, les Landes et les Hautes-Pyrénées. Elle concerne au total 1,3 million de canards. « Si le premier abattage massif n’est pas suffisant pour endiguer le virus, nous éliminerons le reste des élevages, soit 500.000 canards supplémentaires », ajoute la déléguée du Cifog. Un point sera fait avec les autorités sanitaires en fin de semaine prochaine.

Pour Michèle Roux, éleveuse en Dordogne et syndicaliste à la Confédération paysanne, « les paysans ne doivent plus être la variable d’ajustement pour faire face aux problèmes sanitaires. C’est eux qui supportent les pertes, voient leur troupeau partir à l’abattage, doivent mettre en place des vides sanitaires drastiques et coûteux. » Le syndicat a calculé un besoin de 27 millions d’euros environ en avance de trésorerie pour la filière.

- Source : Reporterre et Le Figaro

A lire aussi : La grippe aviaire ne tarira pas le foie gras, mais menace l’élevage fermier




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Devant la mobilisation, le projet minier en pays basque nord est abandonné
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
24 février 2018
EXCLUSIF - À Bure, dans un arbre du bois Lejuc, que les militants ont ré-occupé : récit en images
Reportage
24 février 2018
Les normes tuent les paysans
Tribune
16 février 2018
« La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture