Abeilles : la vente en France de deux pesticides suspendue par la justice

27 novembre 2017

La justice française a suspendu vendredi 24 novembre l’autorisation de mise sur le marché de deux nouveaux pesticides du fabricant américain Dow, accusés par une association de présenter un risque pour la santé des abeilles.

Les deux pesticides concernés, le Transform et le Closer, avaient été autorisés à la vente fin septembre par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Cette autorisation « est suspendue jusqu’à ce qu’il soit statué au fond sur sa légalité », a déterminé le tribunal administratif de Nice (sud-est), saisi par une association écologiste. Ces pesticides servent à traiter contre les pucerons les cultures de grands champs et les fruits et légumes grâce à une substance active, le sulfoxaflor, présenté par l’association Générations Futures comme « un néonicotinoïde de nouvelle génération » sur la base de plusieurs études scientifiques.

Les pesticides de la famille des néonicotinoïdes, redoutables pour les abeilles, sont en passe d’être interdits en France. Le sulfoxaflor est autorisé dans 41 pays, dont le Canada, les Etats-Unis et l’Afrique du Sud.

Dans son ordonnance, le juge appuie sa décision sur le principe de précaution consacré en droit français et européen et qui s’applique « lorsque des incertitudes subsistent sur l’existence et la portée des risques ». Il souligne aussi que l’Anses admet le caractère toxique du sulfoxaflor pour les abeilles, dont la population est « déjà fragilisée », et il estime qu’il n’y a pas de garantie certaine que les deux pesticides seront épandus exclusivement par des professionnels formés et à la bonne dose.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’autorisation de deux insecticides « tueurs d’abeilles » indigne les apiculteurs


18 février 2019
Les personnels du ministère de la Transition écologique veulent aussi manifester le 15 mars
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
L’Allemagne prépare une loi à 100 millions d’euros pour sauver les insectes
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
La pêcherie française cause la mort de milliers de dauphins, selon Sea Sphepherd
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Faute de soutien public, un centre de soins aux animaux en détresse ferme ses portes
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Des experts de l’ONU déplorent les atteintes aux libertés du gouvernement français
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
À Dijon, les 38 faucheurs d’OGM ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
Barrages routiers en Argentine contre l’exploitation du lithium
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Manifestations : le Parlement européen critique Paris
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
La FNSEA poursuit sa domination des chambres d’agriculture
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Le Premier ministre a reçu les ONG de l’Affaire du siècle
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Poursuites-bâillons : une victoire judiciaire contre l’empire Bolloré
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Le Queensland dévasté par la pire inondation jamais vue en Australie
Lire sur reporterre.net
12 février 2019
Des activistes « livrent » des boues rouges toxiques de Gardanne au ministère de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Trois expertises sur les déchets radioactifs lancées avant le débat public
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Les insectes pourraient disparaître d’ici un siècle
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

18 février 2019
EuropaCity, grand projet inutile aux portes de Paris, vacille mais vit encore
Info
18 février 2019
Qu’est-ce que le municipalisme libertaire ?
Une minute - Une question
18 février 2019
Rester sous les 1,5 °C : voici comment nos vies pourraient changer
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides