Après l’incendie de Lubrizol, associations et particuliers portent plainte

Durée de lecture : 2 minutes

2 octobre 2019



À la suite de l’incendie de l’usine de Lubrizol, près de 30 personnes avaient porté plainte contre X au barreau de Rouen mardi 1er octobre. Aucune ne s’attaque directement à Lubrizol ou l’État. Parmi les plaintes déjà déposées se trouvent celles d’associations appuyées par des habitants et habitantes.

Lundi 30 septembre, l’association Respire a déposé un recours en référé devant le tribunal administratif. S’y sont joints 99 citoyens et citoyennes de l’agglomération. Ensemble, ils demandent qu’un expert soit nommé afin d’examiner les effets de la pollution liée à l’incendie. « Cet expert pourra obtenir la production de tous les documents concernant cette pollution et procéder aux analyses nécessaires », précise Respire dans son communiqué.

Le même jour, l’association Générations futures a annoncé porter plainte. Le motif retenu « est mise en danger d’autrui et atteintes à l’environnement ». « L’association Générations futures considère en effet que la nature et l’ampleur des atteintes à l’environnement et la menace d’atteintes graves à la santé humaine sur le long terme sont d’importance et qu’il convient de rechercher les responsabilités dans cette affaire, y compris devant la justice », indique-t-elle.

L’entreprise concernée, Lubrizol, a aussi déposé une plainte, pour « destruction involontaire par explosion ou incendie ». Une façon de suggérer que l’origine du feu serait extérieure à l’entreprise.

Afin de gérer cet afflux, le barreau de Rouen a annoncé la création d’un groupe de travail d’avocats, ainsi qu’une permanence pour recevoir les plaignants et plaignantes. Ces décisions devraient prendre effet dans les prochains jours. Le barreau de Rouen organise des consultations gratuites sans rendez-vous.

  • Photo : ©NnoMan Cadoret/Reporterre




Lire aussi : Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : le point sur la situation


30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Lubrizol

THEMATIQUE    Pollutions
29 octobre 2020
Le dehors, puissant anticorps au virus autoritariste
Tribune
5 octobre 2020
La plus grande action jamais menée en France contre le trafic aérien
Reportage
28 octobre 2020
Le plus grand dépôt de méthane gelé au fond de l’Arctique commencerait à se libérer
Info


Dans les mêmes dossiers       Lubrizol



Sur les mêmes thèmes       Pollutions