Après l’incendie de Lubrizol, associations et particuliers portent plainte

Durée de lecture : 2 minutes

2 octobre 2019

À la suite de l’incendie de l’usine de Lubrizol, près de 30 personnes avaient porté plainte contre X au barreau de Rouen mardi 1er octobre. Aucune ne s’attaque directement à Lubrizol ou l’État. Parmi les plaintes déjà déposées se trouvent celles d’associations appuyées par des habitants et habitantes.

Lundi 30 septembre, l’association Respire a déposé un recours en référé devant le tribunal administratif. S’y sont joints 99 citoyens et citoyennes de l’agglomération. Ensemble, ils demandent qu’un expert soit nommé afin d’examiner les effets de la pollution liée à l’incendie. « Cet expert pourra obtenir la production de tous les documents concernant cette pollution et procéder aux analyses nécessaires », précise Respire dans son communiqué.

Le même jour, l’association Générations futures a annoncé porter plainte. Le motif retenu « est mise en danger d’autrui et atteintes à l’environnement ». « L’association Générations futures considère en effet que la nature et l’ampleur des atteintes à l’environnement et la menace d’atteintes graves à la santé humaine sur le long terme sont d’importance et qu’il convient de rechercher les responsabilités dans cette affaire, y compris devant la justice », indique-t-elle.

L’entreprise concernée, Lubrizol, a aussi déposé une plainte, pour « destruction involontaire par explosion ou incendie ». Une façon de suggérer que l’origine du feu serait extérieure à l’entreprise.

Afin de gérer cet afflux, le barreau de Rouen a annoncé la création d’un groupe de travail d’avocats, ainsi qu’une permanence pour recevoir les plaignants et plaignantes. Ces décisions devraient prendre effet dans les prochains jours. Le barreau de Rouen organise des consultations gratuites sans rendez-vous.

  • Photo : ©NnoMan Cadoret/Reporterre


Lire aussi : Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : le point sur la situation


19 octobre 2019
L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Lubrizol

THEMATIQUE    Pollutions
18 octobre 2019
L’écologie populaire, c’est aussi dans les campagnes
Enquête
19 octobre 2019
Radio Bambou : et si on mangeait des fruits et légumes de saison ?
Chronique
16 octobre 2019
La carte des luttes contre les grands projets inutiles
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Lubrizol



Sur les mêmes thèmes       Pollutions