Journal indépendant, en accès libre, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Économie

Attac veut sortir de la crise par la justice fiscale

Mardi 5 mai, Attac invite les citoyens à interpeller leurs députés, grâce à un formulaire à remplir en ligne. Objectif : qu’ils adoptent des mesures qui permettraient de dégager, selon les estimations de l’association, 128 milliards d’euros par an pour sortir de la crise tout en mettant fin à l’injustice fiscale.

« Plutôt que de faire en sorte que chacun·e paye sa juste part d’impôt, Emmanuel Macron et ses partenaires européens préfèrent lancer des appels à la charité des plus riches et des multinationales via un "Téléthon mondial" contre le coronavirus », dénonce l’association dans un communiqué. « Nous voulons la justice fiscale, pas la charité », dit Raphaël Pradeau, porte-parole d’Attac France.

Les mesures proposées sont les suivantes et pourraient être adoptées courant mai, quand le Parlement va être amené à voter une troisième loi de finances rectificative :

« Pour préparer le jour d’après, la justice fiscale est plus que jamais indispensable pour que chacun·e, selon ses moyens, permette à notre société de sortir de cette crise dans des conditions équitables et acceptables pour tou·te·s, estime Attac. Un rééquilibrage du système fiscal est incontournable pour financer l’action publique, améliorer la capacité du système fiscal à réduire les inégalités, en finir avec la concurrence fiscale et améliorer le consentement à l’impôt, fortement dégradé du fait de l’injustice fiscale. »

  • Source : Communiqué d’Attac
  • Photo : Manifestation février 2018, Attac

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende