Au Brésil, un peuple récemment contacté est décimé par le Covid-19

Durée de lecture : 2 minutes

22 juin 2020



Au Brésil, les Arara du territoire de Cachoeira Seca (NDLR : en français, cascade sèche) sont le groupe autochtone dont le taux connu d’infection par Covid-19 en Amazonie brésilienne est le plus élevé : selon les statistiques officielles, 46 % des 121 Arara vivant dans la réserve sont infectés par le virus. Les experts estiment même qu’il est très probable que tous les Arara du territoire soient désormais infectés.

« La nouvelle est potentiellement dévastatrice pour ce peuple, qui n’a été contacté qu’en 1987 et qui est particulièrement vulnérable aux maladies extérieures », a écrit Survival International dans un communiqué, vendredi 19 juin. La propagation du Covid-19 dans cette région n’est pas surprenante : « Ce territoire autochtone est l’un des plus envahis de toute l’Amazonie, avec des centaines de bûcherons, d’accapareurs de terres, d’éleveurs et de colons opérant illégalement à l’intérieur de ses frontières », a précisé l’ONG.

Un homme arara a décrit la situation à Survival : « Nous sommes très inquiets. Au poste de santé [près du village], il n’y a pas de médicaments, pas de ventilateur. Nous voulions un ventilateur pour ce poste afin de ne pas avoir à aller en ville. Le village se trouve à trois jours de la ville, où se trouve l’hôpital. » Avec l’appui d’associations comme Survival International, les Arara ont également exigé l’expulsion immédiate de « tous les envahisseurs de leur territoire et une réponse sanitaire complète » pour éviter les morts.

La COIAB, l’organisme de coordination des organisations autochtones de l’Amazonie brésilienne, a dit récemment dans une déclaration : « Depuis le début, nous dénonçons l’avancée du coronavirus vers les terres autochtones et les risques de contamination de nos territoires. La Covid-19 est maintenant entrée et se répand rapidement. Nous sommes au bord du désastre. Nous menons une bataille quotidienne pour survivre, non seulement à la Covid-19, mais aussi au démantèlement des lois, à l’arrêt de la démarcation et de la protection de nos territoires, au ciblage de nos terres et de nos vies, aux assassinats de nos leaders et aux mesures législatives anti-autochtones du gouvernement fédéral. »

  • Source : communiqué de Survival International
  • Photo : Des Arara de Cachoeira Seca. © Leila Burger/Survival




Lire aussi : Au Brésil, pandémie ou pas, la déforestation s’intensifie


2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
Bayer sort dix milliards de dollars pour mettre fin aux procès liés au Roundup
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
En Sibérie, la vague de chaleur déclenche des feux de forêt
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Blocage de BlackRock : deux activistes encourent de la prison ferme
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Coronavirus

1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien
2 juillet 2020
Railcoop, la coopérative qui fait renaître les lignes de train abandonnées
Info
2 juillet 2020
Au Kosovo, Serbes et Albanais luttent ensemble pour protéger leurs rivières
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Coronavirus