Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Mines et Gaz de schiste

Barbara Pompili souhaite extraire du lithium en France

Un échantillon de lithium.

Avoir du lithium made in France ? C’est ce que souhaite la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. « La France doit extraire du lithium sur son territoire », a-t-elle déclaré dans une vidéo du journal Les Echos, publiée vendredi 18 janvier.

« Soit on ne veut plus avoir de véhicules électriques, de trottinettes électriques, de téléphones portables… et on l’assume. Mais si nous voulons rentrer dans […] une société où on émettra moins de gaz à effet de serre, il faut aussi assumer les conséquences. Et les conséquences, c’est que nous avons besoin de matériaux comme le lithium », a expliqué la ministre. « Notre responsabilité, c’est d’abord d’avoir des contrats d’importations de long terme, qui permettent d’avoir des règles sociales et environnementales normales dans les pays d’où nous allons importer, mais aussi d’aller chercher du lithium chez nous », a-t-elle insisté.

Des besoins exponentiels

Le lithium, nécessaire aux batteries des appareils et des voitures électriques est devenu un matériau stratégique. « Rien que pour les batteries des voitures électriques et le stockage énergétique, l’UE aura besoin de 18 fois plus de lithium d’ici à 2030 et jusqu’à 60 fois plus d’ici à 2050 », expliquait Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne et coordinateur de l’Alliance européenne pour les batteries dans une enquête de Reporterre.

La France explore déjà les possibilités d’extraction de lithium, en particulier en Alsace. En 2019, la société Fonroche avait confirmé « la présence de lithium en qualité et quantité très prometteuse permettant d’envisager la production annuelle de quelque 1 500 tonnes de lithium » dans le sous-sol alsacien.

La société Eramet a confirmé en juin 2021 le succès des premiers tests d’extraction du minerai. Elle assure qu’elle développe « une méthode respectueuse de l’environnement ».

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende