Journal indépendant, en accès libre, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Forêts tropicales

Brésil : la déforestation de l’Amazonie a augmenté de 88 % en un an

La forêt amazonienne, plus grand puits de carbone au monde, continue de disparaître. Selon l’agence spatiale brésilienne, au mois de juin 2019, la déforestation de la partie brésilienne de l’Amazonie s’est accélérée de 88,4 % par rapport à juin 2018.

Ainsi, en un mois, 920 km2 de forêt tropicale ont disparu. Un chiffre qui confirme une tendance lourde : au cours des 11 derniers mois, 4.565 km2 de forêt ont été rasés — une superficie équivalente à celle des Hautes-Pyrénées — soit une hausse de 15 % par rapport à la même période l’an dernier.

Depuis l’élection du président d’extrême droite Jair Bolsonaro — qui ne cache pas son soutien à l’agro-industrie — la destruction des zones boisées n’a de cesse d’augmenter. Et désormais, c’est l’armée qui s’occupe de l’environnement, comme nous l’écrivions dans Reporterre. Cette militarisation du secteur environnemental du gouvernement est sous la direction du président Jair Bolsonaro lui-même et mis en place par le ministre de l’Environnement Ricardo Salles. L’objectif est, selon Bolsonaro, de « mettre fin au cadre idéologique du secteur, dirigé par des ONG et des entités qui s’occupent de l’environnement ».

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende