Faire un don
39286 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
49 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Bretagne : le gouvernement choisit la centrale à gaz plutôt que l’économie d’énergie

Durée de lecture : 1 minute

4 mars 2012 / Gaspare


Le ministre de l’industrie, M. Besson, vient d’annoncer depuis Paris - méprisant ainsi la Bretagne - que l’implantation de la centrale de production électrique à cycle combiné gaz – CCCG - se ferait sur la commune de Landivisiau.

Cette décision, véritable déni de démocratie, c’est :

- 4 à 5 années de travaux pendant lesquelles les citoyens-ne-s pourront comptabiliser l’argent public englouti en regrettant qu’il ne soit pas plutôt consacré à de véritables ambitions en matière de sobriété et d’efficacité énergétiques, à l’entretien et au renforcement réfléchi du réseau de distribution électrique...

- 4 à 5 années pendant lesquelles la population et les industriels pourront juger de « l’indépendance » énergétique bretonne alors que la flambée du coût d’une énergie fossile importée à 97% et gaspillée pour la transformer en électricité sera inévitablement répercutée sur leurs factures ...

- 4 à 5 années qui seront par contre amplement suffisantes pour que les citoyen-ne-s manifestent leur rancœur envers les élus-e-s qui auront fait de leur mandat un blanc-seing aux intérêts à court terme et financiers ...

- mais aussi 40 années – durée de vie d’une centrale - pendant lesquelles les citoyen-ne-s seront dépossédé-e-s de leur liberté de choix énergétique sans qu’ils aient eu leur mot à dire !

La décision rendue par M. Besson n’est pas une fatalité. La détermination des GASPARE ne faiblira pas et ceux-ci demandent à l’Etat l’annulation pure et simple de cet appel d’offres et réclament une réelle concertation démocratique avec l’ensemble de la population.




Source : Gaspare

Ecouter aussi : Quel pourrait être l’avenir énergétique de la Bretagne ?

THEMATIQUE    Énergie
11 décembre 2019
L’utilisation massive de gaz lacrymogènes inquiète les scientifiques du monde entier
Enquête
10 décembre 2019
Malgré leur bon score aux élections, les Verts pèsent peu sur les institutions européennes
Info
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Énergie





Du même auteur       Gaspare