Journal indépendant, en accès libre, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Santé

Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »

À l’occasion du changement d’heure prévu dans la nuit du 24 au 25 octobre 2020, des ONG européennes et nord-américaines ont lancé « l’Alliance internationale pour le temps naturel », afin d’inviter « les gouvernements des deux continents à rétablir dès que possible, et de préférence avant mars 2021, des fuseaux horaires permanents basés sur le soleil ».

Pour cette alliance, nous avons besoin « de la lumière naturelle, le matin, pour assurer presque toutes les fonctions de notre corps »  : « Les cycles veille/sommeil sont définis par le soleil, et non par l’horloge de nos téléphones. Lorsque nous ignorons cette réalité, cela affecte gravement la qualité de notre sommeil, ce qui a des répercussions négatives sur notre santé mentale et physique, nos performances au travail, à l’école et sur la route, et sur l’économie en général. »

Dans trop de pays, dit l’Alliance, « les gens souffrent d’un décalage entre l’horloge sociale et l’heure naturelle »  : la plupart des États d’Amérique du Nord et d’Europe ont une heure d’avance sur le soleil lors du passage à l’heure d’été. En France mais également en Belgique ou en Espagne, nous avons même une deuxième heure d’avance sur le soleil, en été.

Pour être « mieux calé » sur le fuseau horaire le plus approprié géographiquement et basé sur le soleil, il faudrait, en France, se fixer sur le fuseau horaire UTC (nous sommes actuellement en UTC +1 l’hiver ou UTC +2 l’été).

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende