Comment humains et renards cohabitent-ils au bois de Vincennes ?

Durée de lecture : 1 minute

26 mai 2017 / Anaïs Mohamed



Anaïs Mohamed est étudiante en deuxième année de master d’anthropologie, de philosophie et d’éthologie à l’université de Paris-Nanterre. Elle rédige un mémoire intitulé « Ethnozoologie du Bois de Vincennes : Cohabitations interspécifiques et espaces verts urbains. Zoom sur le renard roux ».





Lire aussi : Pourquoi le droit français persécute-t-il le renard ?


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Animaux

31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info


Dans les mêmes dossiers       Animaux