Comment humains et renards cohabitent-ils au bois de Vincennes ?

Durée de lecture : 1 minute

26 mai 2017 / Anaïs Mohamed

Anaïs Mohamed est étudiante en deuxième année de master d’anthropologie, de philosophie et d’éthologie à l’université de Paris-Nanterre. Elle rédige un mémoire intitulé « Ethnozoologie du Bois de Vincennes : Cohabitations interspécifiques et espaces verts urbains. Zoom sur le renard roux ».



Lire aussi : Pourquoi le droit français persécute-t-il le renard ?


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Animaux

14 septembre 2019
Algues vertes en Bretagne : 4 points pour comprendre le problème
Info
13 septembre 2019
Train de nuit : le réveil se fait attendre
Enquête
13 septembre 2019
La Nuit des ours, un moment de grâce et de frissons
Chronique


Dans les mêmes dossiers       Animaux