Comment l’écopsychologie fait-elle le lien entre l’individu et la crise écologique ?

Durée de lecture : 1 minute

30 mai 2017 / Sarah Koller

Sarah Koller est doctorante en géosciences à l’université de Lausanne et coanime des stages d’écopsychologie.



Lire aussi : L’écopsychologie veut renouer le lien entre les humains et la nature

Première mise en ligne le 3 avril 2017.



Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Écologie et spiritualité

18 novembre 2019
Écolo et anarchiste, une réponse à l’effondrement
19 novembre 2019
« Si Julian Assange n’est pas protégé, cela marquera la fin des ­libertés individuelles »
19 novembre 2019
Les autochtones brésiliens accusent les multinationales d’incendier l’Amazonie


Dans les mêmes dossiers       Écologie et spiritualité