Comment l’écopsychologie fait-elle le lien entre l’individu et la crise écologique ?

Durée de lecture : 1 minute

30 mai 2017 / Sarah Koller



Sarah Koller est doctorante en géosciences à l’université de Lausanne et coanime des stages d’écopsychologie.





Lire aussi : L’écopsychologie veut renouer le lien entre les humains et la nature

Première mise en ligne le 3 avril 2017.



Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Écologie et spiritualité

3 juin 2020
« Laissez-nous respirer » : un rassemblement massif dénonce les violences policières en France et aux États-Unis
Reportage
2 juin 2020
Dans les Balkans, bergers et biologistes s’unissent pour sauver les derniers vautours
Reportage
3 juin 2020
Il n’y a pas d’écologie sans justice
Édito


Dans les mêmes dossiers       Écologie et spiritualité