Comment l’écopsychologie fait-elle le lien entre l’individu et la crise écologique ?

Durée de lecture : 1 minute

30 mai 2017 / Sarah Koller



Sarah Koller est doctorante en géosciences à l’université de Lausanne et coanime des stages d’écopsychologie.





Lire aussi : L’écopsychologie veut renouer le lien entre les humains et la nature

Première mise en ligne le 3 avril 2017.



Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Écologie et spiritualité

20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune
1er mars 2021
Les villes moyennes à l’avant-poste de la transition écologique
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Écologie et spiritualité