Comment lutter contre le fatalisme à Bure ?

3 février 2017 / Michel Marie

Michel Marie est membre du Cedra, le collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs, à Bure.

L’association lance avec Enercoop une campagne pour développer la production des énergies renouvelables en Haute-Marne, et proposer ainsi des alternatives concrètes au nucléaire.

Des réunions publiques sont prévues à 20h :
- le mercredi 8 février à Chaumont ;
- le mercredi 15 février à Saint-Dizier ;
- le jeudi 16 février à Langres.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’Andra jugée pour mensonge dans le projet Cigéo


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Déchets nucléaires

23 février 2018
L’action du gouvernement à Bure est-elle légale ? Rien n’est moins sûr
Enquête
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
16 février 2018
« La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires