Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord

Durée de lecture : 2 minutes

7 juillet 2020



Le préfet d’Île-de-France, Michel Cadot, a annoncé mardi 7 juillet avoir délivré le permis de construire pour le réaménagement de la gare du Nord. Cette décision a été prise « à la suite d’une instruction attentive et au regard de l’avis favorable émis par la commission d’enquête et de l’ensemble des concertations réalisées », souligne le préfet dans un communiqué.

Le vaste projet, mené par SNCF Gare & Connexions et Ceetrus (filiale du groupe Auchan) prévoit de réaménager la gare sur le modèle d’un aéroport. Environ 50.000 m2 de surfaces commerciales supplémentaires verraient le jour, ainsi qu’une salle de spectacle. Le sens de circulation des voyageurs serait également modifié, pour séparer départs et arrivées. Sur le toit de la gare, les aménageurs prévoient un « parc paysager » de 10.000 m2, accessible aux habitants du quartier.

La mairie de Paris, Anne Hidalgo en tête, juge le projet trop dense et commercial

De quoi voir aboutir la restructuration de la gare pour les Jeux olympiques 2024, comme prévu ? Rien n’est moins sûr. Le projet estimé à 600 millions d’euros est en effet très critiqué par la mairie de Paris, Anne Hidalgo en tête, car jugé trop dense et commercial.

Après un long combat administratif et architectural, la délivrance du permis de construire est qualifiée de « terrible mépris de la part du gouvernement envers les Parisiens » par Rémi Féraud, premier secrétaire de la fédération PS de Paris et proche d’Anne Hidalgo.

La ville de Paris envisage de mener la bataille sur le terrain judiciaire. « Le gouvernement vient de s’inventer un Notre-Dame-des-Landes en plein Paris. Je lui souhaite beaucoup de courage sur le plan politique et juridique », a réagi Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, dans un tweet.

  • Source : CNews
  • Photo : La façade de la gare du Nord en 2007. Jan Ramroth / Wikipedia




Lire aussi : Anne Hidalgo à Paris, maire de la bétonisation ou écologiste efficace ?


24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
24 septembre 2020
Journalistes et ONG vent debout contre les nouvelles mesures de maintien de l’ordre
Info
24 septembre 2020
Fragilisé par la sécheresse et le Covid, le nucléaire a besoin du charbon
Info


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles