Dans son discours au Congrès, Macron oublie l’environnement

3 juillet 2017



Dans son discours d’une heure trente lundi 3 juillet devant les membres de l’Assemblée et du Sénat, Emmanuel Macron n’a qu’effleuré le thème de l’écologie. Dans seulement deux phrases évoquant la question, le président de la République s’est d’abord voulu alarmant : « Aliénation de notre avenir, si nous ne parvenons pas à organiser la transition écologique, à protéger la planète » ; puis il a énoncé sa volonté de mettre « fin aux énergies fossiles et des émissions de gaz à effet de serre ». Et voilà. De maigres mots en comparaison du coup de communication présidentielle après la décision de Trump de quitter l’accord de Paris.

Les principales annonces du président ont concerné les parlementaires, dont Emmanuel Macron souhaite réduire le nombre d’un tiers. Également à l’agenda du président : la possibilité de voter certaines lois en commission « dans les cas les plus simples », la limite du cumul des mandats dans le temps, l’introduction d’une dose de proportionnelle au Parlement. Il souhaite également lutter contre « le terrorisme islamiste » en introduisant dans le droit commun des mesures renforcées « qui ne visent que les terroristes ». L’état d’urgence quant à lui sera levé à l’automne.

M. Macron désire agir rapidement : chacune de ses décisions doit être mise en place d’ici un an. Elles seront soumises au vote, mais le président prévient qu’au cas où la procédure serait trop longue, il n’hésiterait pas à les faire passer par voie de référendum.

  • Source : Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Macron, le président du vieux monde


22 septembre 2017
Les députés France insoumise interpellent M. Hulot sur la répression à Bure
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2017
Des agriculteurs de la FNSEA défendent le glyphosate sur les Champs-Élysées
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Nicolas Hulot prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures de Total au large de la Guyane
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Agriculture bio : l’État se désengage des aides au maintien
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2017
Perquisition par les gendarmes en cours à Bure
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le gouvernement refuse d’empêcher l’exploration minière en Bretagne
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Anomalies du Creusot : l’ASN demande à EDF d’étendre ses vérifications
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le parti de Macron est « le parti de la régression », selon Attac
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Les eurodéputés ne veulent pas importer un soja OGM tolérant aux herbicides
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Hulot annonce quatre mesures pour le climat
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
La justice absout les délinquants de l’amiante
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Pertubateurs endocriniens : l’effet coktail peut rendre les molécules 10 à 1000 fois plus puissantes
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Les entreprises dépensent moins pour la protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
L’empreinte environnementale des smartphones s’alourdit
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire placée sous « surveillance renforcée »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
22 septembre 2017
Des coursiers à vélo veulent dépasser l’ubérisation par la coopération
Info
22 septembre 2017
Fermes d’avenir, des petites fermes aux grandes ambitions
Alternative
22 septembre 2017
À Marseille, Macron interpellé sur un projet immobilier menaçant un site antique
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique