Dans son discours au Congrès, Macron oublie l’environnement

3 juillet 2017

Dans son discours d’une heure trente lundi 3 juillet devant les membres de l’Assemblée et du Sénat, Emmanuel Macron n’a qu’effleuré le thème de l’écologie. Dans seulement deux phrases évoquant la question, le président de la République s’est d’abord voulu alarmant : « Aliénation de notre avenir, si nous ne parvenons pas à organiser la transition écologique, à protéger la planète » ; puis il a énoncé sa volonté de mettre « fin aux énergies fossiles et des émissions de gaz à effet de serre ». Et voilà. De maigres mots en comparaison du coup de communication présidentielle après la décision de Trump de quitter l’accord de Paris.

Les principales annonces du président ont concerné les parlementaires, dont Emmanuel Macron souhaite réduire le nombre d’un tiers. Également à l’agenda du président : la possibilité de voter certaines lois en commission « dans les cas les plus simples », la limite du cumul des mandats dans le temps, l’introduction d’une dose de proportionnelle au Parlement. Il souhaite également lutter contre « le terrorisme islamiste » en introduisant dans le droit commun des mesures renforcées « qui ne visent que les terroristes ». L’état d’urgence quant à lui sera levé à l’automne.

M. Macron désire agir rapidement : chacune de ses décisions doit être mise en place d’ici un an. Elles seront soumises au vote, mais le président prévient qu’au cas où la procédure serait trop longue, il n’hésiterait pas à les faire passer par voie de référendum.

  • Source : Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Macron, le président du vieux monde


19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2018
Des étudiants des grandes écoles lancent un manifeste pour le climat
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Le pseudo prix Nobel d’économie couronne un économiste minorant les effets du changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question
16 octobre 2018
Le changement climatique interpelle les citoyens, mais pas les dirigeants de Rhône-Alpes
Chronique
18 octobre 2018
En Charente, un village fait le pari d’une gestion collective des terres
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique