Dans son discours au Congrès, Macron oublie l’environnement

3 juillet 2017



Dans son discours d’une heure trente lundi 3 juillet devant les membres de l’Assemblée et du Sénat, Emmanuel Macron n’a qu’effleuré le thème de l’écologie. Dans seulement deux phrases évoquant la question, le président de la République s’est d’abord voulu alarmant : « Aliénation de notre avenir, si nous ne parvenons pas à organiser la transition écologique, à protéger la planète » ; puis il a énoncé sa volonté de mettre « fin aux énergies fossiles et des émissions de gaz à effet de serre ». Et voilà. De maigres mots en comparaison du coup de communication présidentielle après la décision de Trump de quitter l’accord de Paris.

Les principales annonces du président ont concerné les parlementaires, dont Emmanuel Macron souhaite réduire le nombre d’un tiers. Également à l’agenda du président : la possibilité de voter certaines lois en commission « dans les cas les plus simples », la limite du cumul des mandats dans le temps, l’introduction d’une dose de proportionnelle au Parlement. Il souhaite également lutter contre « le terrorisme islamiste » en introduisant dans le droit commun des mesures renforcées « qui ne visent que les terroristes ». L’état d’urgence quant à lui sera levé à l’automne.

M. Macron désire agir rapidement : chacune de ses décisions doit être mise en place d’ici un an. Elles seront soumises au vote, mais le président prévient qu’au cas où la procédure serait trop longue, il n’hésiterait pas à les faire passer par voie de référendum.

  • Source : Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Macron, le président du vieux monde


21 juillet 2017
L’Exposition universelle devrait détruire des terres agricoles à Saclay
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Malgré la décision de justice, le préfet de Haute-Garonne s’obstine à détuire les espèces protégées à Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2017
L’administration Trump ouvre la porte à la géo-ingénierie
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le projet dans la plaine du Var, près de Nice, retoqué par la justice
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
L’ASN demande à EDF et à Areva de revoir leur dossier de démantèlement nucléaire
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le Gange ne peut être considéré comme une « entité vivante », décide un tribunal indien
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le siège d’EELV perd les deux tiers de ses salariés
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Des dizaines d’incendies ravagent la Californie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir contre la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
20 juillet 2017
Quand Valérie Pécresse pique le titre d’un film écolo pour nommer son mouvement
Tribune
21 juillet 2017
La science n’est pas réservée aux scientifiques
Tribune
19 juillet 2017
La ministre des transports Elisabeth Borne : « On fait une pause sur le Lyon Turin »
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique