Reporterre
a besoin de vous
0 €
COLLECTÉS
100 000 €
OBJECTIF
14
JOURS
62 %

De Fukushima à la catastrophe qui guette la France

17 mai 2016 / Géraud Bournet



Comment appréhender l’univers de la radioactivité dont le propre est d’être invisible, inodore, sans goût ni saveur ? Cinq ans après le début de la catastrophe de Fukushima, la liquidation du désastre a en grande partie permis sa banalisation et son oubli généralisé. À travers une démarche documentaire et graphique, Franckushima, « caisse de résonance sur les catastrophes nucléaires », propose de revenir sur les enjeux de la catastrophe pour mieux nous préparer à celle qui nous guette en France.

Géraud Bournet est un illustrateur indépendant de formation scientifique (ingénieur en sciences de l’eau). Artiste autodidacte, il travaille principalement pour le secteur culturel et associatif. Il réalise également des illustrations pour la presse, la littérature jeunesse et de nombreux travaux en sérigraphie.

Suite à la catastrophe de Fukushima en mars 2011, la question du nucléaire l’a absorbé. Il est l’auteur de Franckushima, un essai graphique expliquant à travers la catastrophe de Fukushima le risque nucléaire auquel nous sommes exposés en France. « Franckushima me permet de faire le lien entre mes compétences scientifiques et artistiques et de proposer une approche de la thématique du nucléaire documentée, sensible et graphique. »

Géraud Bournet a fait appel à de nombreux collaborateurs afin de recueillir des témoignages, des textes originaux et des informations qu’il a regroupés dans Franckushima, « caisse de résonance sur les catastrophes nucléaires ».


- Franckushima sous la direction de Géraud Bournet, édité par Lutopiquant, 256 p., 20 €.

- Source : Franckushima




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Fukushima
DOSSIER    Fukushima

6 juin 2017
La France doit confirmer son rôle de pionnière en agriculture biologique
Tribune
30 mai 2017
Quand les citoyens gèrent l’argent de leur député, la transparence avance
Alternative
23 juin 2017
A l’examen du brevet des collèges, une propagande subtilement nucléariste
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Fukushima