De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux

Durée de lecture : 3 minutes

14 janvier 2020



Alors que les habitants et les autorités continuaient, hier, lundi 13 janvier, à faire face à l’ampleur de la catastrophe, les services météorologiques ont annoncé jusqu’à 50 millimètres de pluie la semaine prochaine dans certaines régions touchées, un soulagement après des mois de sécheresse prolongée.

Les pompiers de l’État de Nouvelle-Galles du Sud ont également expliqué avoir finalement pris le dessus dans leur lutte contre le plus important mégafeu du pays. Cet immense brasier, dans la zone montagneuse de Gospers, au nord-ouest de la banlieue de Sydney, brûlait de manière incontrôlée depuis presque trois mois. Dans ce parc national, le feu a ravagé une zone trois fois plus grande que le Grand Londres et généré d’autres foyers, détruisant ainsi dans ce secteur 8.000 km2. Des dizaines d’autres feux ont déjà été maîtrisés.

Les gigantesques feux de brousse qui font rage en Australie pourraient devenir la norme à moins que la communauté internationale ne se mobilise rapidement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, avertissent les scientifiques.

« Nous n’allons pas inverser le changement climatique à une échelle de temps concevable. Les conditions réunies actuellement ne disparaîtront donc pas », a déclaré le professeur Richard Betts au service national de météorologie britannique. L’homme a codirigé une étude examinant 57 articles scientifiques publiés depuis 2013 sur l’impact du changement climatique sur les incendies. 

Le premier ministre accusé de ne pas avoir apporté les réponses adaptées aux incendies

L’étude révèle que le changement climatique a entraîné une hausse de la fréquence et de la gravité des périodes à haut risque d’incendies, en raison d’une combinaison de facteurs : hausse des températures, faible humidité, faibles précipitations et vents forts. Ces effets ont été observés non seulement en Australie mais aussi de l’ouest des États-Unis et du Canada jusqu’au sud de l’Europe, en Scandinavie, en Amazonie et en Sibérie, montre le rapport.

« Les températures actuelles en Australie sont extrêmes », prévient le professeur Richard Betts, mais elles pourraient devenir la norme dans un monde où le changement climatique augmente les températures de 3 °C.

Le premier ministre, Scott Morrison, est sévèrement critiqué pour sa gestion de la crise. D’après une enquête Newspoll publiée lundi 13 janvier, 59 % des Australiens ne sont pas satisfaits du chef du gouvernement conservateur, soit un brusque revirement de l’opinion publique depuis sa victoire aux élections du mois de mai. Scott Morrison est accusé de ne pas avoir apporté les réponses adaptées à ces feux dévastateurs qui ont débuté en septembre. Il lui est notamment reproché d’être parti en vacances à Hawaï en décembre, fait des déclarations mensongères sur les actions menées par son gouvernement ou encore d’avoir contraint des victimes à lui serrer la main.

Pour relire nos articles sur les mégafeux en Australie, cliquez ici.






24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mégafeux

23 septembre 2020
En Allemagne, les activistes d’Ende Gelände repartent au charbon
Info
24 septembre 2020
Journalistes et ONG vent debout contre les nouvelles mesures de maintien de l’ordre
Info
26 septembre 2020
Mobilisation climat : faisons place à la vie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Mégafeux