De lourdes amendes requises contre une éleveuse opposée à l’abattage de ses canards

Durée de lecture : 2 minutes

7 novembre 2018



Dans le procès de l’éleveuse de canards et du syndicat ELB (Euskal Laborarien Batasuna, équivalent de la Confédération paysanne au Pays basque), qui ont fait obstacle à l’abattage de 1.800 canards à Barcus (Pyrénées-Atlantiques), la procureure de la République de Pau, Cécile Gensac, a requis, lundi 5 novembre, des peines d’amende ainsi que de la prison avec sursis.

Pour le non respect des arrêtés ministériels et préfectoraux imposant l’abattage préventif de ses canards, l’éleveuse encourt trois amendes de 400 à 800 €. Pour avoir fait obstacle aux opérations d’abattage, fait qu’elle conteste, une peine de prison de trois mois avec sursis est demandée par le parquet. L’exploitation qu’elle dirige risque une amende de 5.000 € pour l’obstruction, 750 et 1.500 € pour le non-respect des arrêtés.

À l’encontre du syndicat ELB, Cécile Gensac réclame 10.000 € d’amende. « Il vient assumer, revendiquer et se satisfaire des actions menées, eh bien ! qu’il assume jusqu’au bout », a estimé la procureure.

« La procureure réclame de lourdes sanctions pour une action syndicale de lutte contre l’industrialisation de l’agriculture et pour sauvegarder nos pratiques, nos systèmes et nos savoir-faire », a réagi la Confédération paysanne dans un communiqué.

« Reste que les canards en question étaient sains, comme l’avaient confirmé des examens réalisés sur cette ferme. (…) Aujourd’hui, la responsabilité des transports d’animaux vivants dans les systèmes industriels dans la propagation de la grippe aviaire est avérée scientifiquement, contrairement à celle de l’élevage plein air et des systèmes “autarciques”. Autant d’éléments qui n’ont pas été pris en compte dans ce réquisitoire, sourd à la mobilisation citoyenne », poursuit le syndicat.





Lire aussi : Grippe aviaire : le système industriel en est responsable, affirment les éleveurs fermiers


11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
10 juillet 2020
EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
Info
10 juillet 2020
En Allemagne, le militant Loïc Schneider condamné à trois ans de prison
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Agriculture