De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France

Durée de lecture : 2 minutes

29 juillet 2020



Chaque été, le niveau des petits cours d’eau baisse, parfois jusqu’à leur assèchement complet. Pour mieux comprendre et anticiper ce phénomène, un Observatoire national des étiages (Onde) a été mis en place en 2012. L’Office français de la biodiversité (OFB) a mis en ligne, mi-juillet, un bilan des huit dernières années.

Et ce bilan n’est pas rose : le nombre de cours d’eau en assec ou non visibles (car le débit d’eau est trop faible) est en hausse entre 2012 et 2019.

Les années les plus impactées dans l’ensemble sont par ordre croissant : 2012, 2017 et 2019. Le taux d’observation des rivières en écoulement non visible ou en assec a été le plus élevé en 2019, avec un maximum dans le bassin Rhin-Meuse (28,9 %), soit plus d’une observation sur quatre. »

Durant les années les plus sèches (2012, 2017, 2019) le pourtour méditerranéen, les pays de la Loire, le Centre et la Bourgogne comptent la plus grande part de cours d’eau en assec. D’autres secteurs peuvent néanmoins être touchés, tels que le Morbihan en 2013, le quart nord-est en 2015, l’ouest du pays en 2016, ou encore la moitié nord en 2018.

Entre 2012 et 2019, le nombre de cours d’eau en assec a augmenté. © Datawiz/OFB

Au cours de l’été, de nombreux petits cours d’eau de France métropolitaine voient leur débit baisser : un débit exceptionnellement faible est nommé étiage. La hauteur d’eau diminue, la température de l’eau augmente, sa qualité se dégrade et la vie qu’elle abrite est modifiée. L’écoulement du cours d’eau peut même être interrompu. Les étiages, d’origine naturelle, sont souvent amplifiés par les activités humaines, telles que l’irrigation ou l’alimentation en eau potable.

Plus un cours d’eau est en étiage intense et long, moins il est en mesure de remplir les fonctions d’épuration naturelle de l’eau, de recharge des nappes phréatiques et d’approvisionnement en eau douce. L’assèchement d’un cours d’eau peut entraîner la mort des espèces aquatiques peu mobiles, par exemple les alevins de poissons ou certains batraciens, mais aussi une disparition d’espèces autochtones au profit d’espèces envahissantes plus résistantes.

  • Source et images : OFB.




Lire aussi : Face à la sécheresse, des citoyens réclament un partage équitable de l’eau


23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
La loi sur la recherche adoptée malgré l’opposition des chercheurs
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2020
Cyril Dion lance une pétition pour « sauver la Convention citoyenne pour le climat »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
5 octobre 2020
La plus grande action jamais menée en France contre le trafic aérien
Reportage
23 novembre 2020
Plus de béton et moins de lits : en Île-de-France, un nouvel hôpital met en colère les soignants
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans